Recettes traditionnelles

Le restaurant sur le thème de Hulk Hogan en Floride ne sera plus associé à Hulk Hogan

Le restaurant sur le thème de Hulk Hogan en Floride ne sera plus associé à Hulk Hogan


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le restaurant de Tampa, en Floride, sera repris par de nouveaux propriétaires

Hogan's Beach ne sera plus sur le thème de Hulk Hogan.

Le restaurant Hogan’s Beach sur le thème de Hulk Hogan à Tampa, en Floride, devrait fermer et sera renommé pour couper tous les thèmes du lutteur.

Le propriétaire du restaurant Ben Mallah a déclaré que Hogan's Beach et l'hôtel voisin Best Western Bay Harbor-Tampa étaient vendus à de nouveaux propriétaires.

"Nous avons eu une course de deux ans et demi avec cette marque", a déclaré Mallah au Tampa Bay Times. « Il est temps pour une nouvelle marque. Tout change."

On ne sait pas exactement quand les nouveaux propriétaires prendront le relais, mais pour l'instant, le restaurant est toujours ouvert.

Le changement de marque du restaurant est lié à une vidéo qui a fait surface de Hogan se rendant sur un diatribe raciste plus tôt cette année. Hogan's Beach est ouvert depuis le 31 décembre 2012.

Hogan's Beach a eu des ennuis l'année dernière pour avoir déployé un "code vestimentaire raciste», pour exclure toute personne portant des vêtements amples, des baskets montantes, des chapeaux portés sur le côté ou à l'envers, des chiffons ou des vêtements d'entraînement. Mais « une fête sur la plage et une tenue de plage sont obligatoires », ce qui signifie que les bikinis sont encouragés. Hogan a répondu à ce code vestimentaire et a déclaré: "Je ne suis pas raciste!"


Un lutteur connu sous le nom de "Macho Man" meurt dans une épave en Floride

Randy "Macho Man" Savage, une personnalité plus grande que nature de l'apogée de la lutte professionnelle des années 1980, connue pour sa voix rauque, son style impétueux et la jeune femme nommée Miss Elizabeth qui l'accompagnait souvent, est décédé dans un accident de voiture vendredi en Floride . Il avait 58 ans.

Un rapport d'accident de la Florida Highway Patrol a déclaré que l'ancien lutteur & mdash dont le nom légal était Randy Mario Poffo & mdash conduisait une Jeep Wrangler lorsqu'il a perdu le contrôle dans le comté de Pinellas vers 9h25. voies et s'est écrasé de plein fouet dans un arbre.

La police a déclaré qu'il avait peut-être subi un "événement médical" avant l'accident, mais le rapport n'a pas précisé, et il a indiqué que les autorités devraient procéder à une autopsie pour en être sûr.

Le rapport indique qu'une femme dans le véhicule, identifiée comme étant Barbara L. Poffo, 56 ans, a subi des blessures mineures. Une déclaration de la World Wrestling Entertainment, basée à Stamford, dans le Connecticut, a déclaré que le passager était l'épouse actuelle du lutteur. Tous deux portaient leur ceinture de sécurité, selon le rapport de police.

"Poffo manquera beaucoup à la WWE et à ses fans", indique le communiqué.

Savage était un lutteur charismatique rendu célèbre pour son surnom "Macho Man" et son slogan "Oooh Yeah!". Il a été champion de la World Wrestling Federation de Vince McMahon, et plus tard de la World Championship Wrestling de Ted Turner, aujourd'hui disparue.

Poffo était sous contrat avec la WWE de 1985 à 1993 et ​​a organisé à la fois les championnats de la WWE et intercontinentaux.

"Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous souhaitons un prompt rétablissement à sa femme", a déclaré la WWE.

Savage a défini les personnalités méga-watt de la World Wrestling Federation (maintenant WWE) des années 1980. Il portait des robes à paillettes ornées de "Macho Man" dans le dos, des chapeaux de cow-boy aux couleurs de l'arc-en-ciel, des bandanas colorés et des lunettes de soleil surdimensionnées, faisant partie d'un look unique qui a contribué à faire de la WWF un phénomène grand public.

Pendant la majeure partie de sa carrière, son valet, Miss Elizabeth, était à ses côtés. La femme, Elizabeth Hulette, était sa vraie épouse à l'époque. Ils ont ensuite divorcé et Hulette est décédée en 2003 à 42 ans dans ce qui a ensuite été jugé comme une surdose de médicaments sur ordonnance.

La mort de Savage n'a pas été la première à surprendre le monde de la lutte.

Chris Benoit a tué sa femme et son fils, puis s'est suicidé dans leur maison de Géorgie en 2007. Benoit avait 40 ans.

Eddie Guerrero avait 38 ans lorsqu'il est décédé d'une crise cardiaque en 2005 après des antécédents de problèmes d'alcool et de drogue.

Curt "M. Perfect" Hennig est décédé d'une overdose de cocaïne en 2003 à 44 ans. La même année, Michael " Road Warrior Hawk" Hegstrand est décédé d'une crise cardiaque à 46 ans. Il avait combattu l'alcool et la drogue, ainsi que les stéroïdes.

En 1999, le lutteur Owen Hart, 33 ans, a été tué en tombant d'un appareil alors qu'il était descendu dans le ring depuis le plafond de la Kemper Arena à Kansas City, Missouri.

La WWF a fait de Savage son champion après une victoire sur Ted DiBiase dans l'événement principal à WrestleMania en 1988.

Savage n'était pas apparu pour une grande organisation de lutte depuis 2004, quand il a joué pour Total Nonstop Action.

Il était parfois à la fois le lutteur le plus populaire et le plus détesté du divertissement. Son coude volant de la corde du haut a été imité par les lutteurs du sous-sol et de l'arrière-cour partout. Savage a également fait bon usage de sa voix grave et rauque en tant que pitchman d'entreprise, ordonnant pendant des années aux fans de Slim Jim de « Snap into a Slim Jim ! »

Il est surtout connu pour ses rivalités légendaires avec Hulk Hogan, Ricky Steamboat et Ric Flair. Les lutteurs se sont tournés vers Twitter pour faire savoir aux fans que Savage ne sera pas oublié.

"Il y a probablement cinq ou six d'entre nous, avec Andre (le Géant) et Hogan et heureusement moi-même et Flair, que, lorsque leurs noms apparaissent, même si vous n'êtes pas un fan, vous savez qui diable sont ces gens ", a déclaré Dusty Rhodes, ancien lutteur et membre du Temple de la renommée de la WWE. "Vous dites, "Je connais ce type. Je connais Macho Man Randy Savage. Il faisait partie de cette race. Nous en avons perdu un bon."

Dwayne "The Rock" Johnson a salué Savage comme l'une de ses inspirations et héros d'enfance, tandis que Mick "Cactus Jack" Foley a qualifié Savage de "l'un de mes interprètes préférés".

Hogan a déclaré que lui et Savage venaient de recommencer à parler après 10 ans.

"Il avait tellement de vie dans ses yeux" dans son esprit, je prie juste pour qu'il soit heureux et dans un meilleur endroit et qu'il nous manque", a écrit Hogan.

Alors que tant de personnalités qui ont quitté la WWF pour la WCW comme Hogan, Roddy Piper et Mean Gene Okerlund ont été accueillies dans l'entreprise et même intronisées au Temple de la renommée, Savage n'est jamais revenu.

Rhodes a déclaré que Savage avait prudemment économisé son argent et se contentait de rester à l'écart des projecteurs.

"C'était un reclus, presque", a déclaré Rhodes par téléphone. " Quoi qu'il fasse, il voulait cette intimité. Oui, il a été absent pendant 10 ans, mais il ne voulait pas être sur la photo.

Savage était un receveur des ligues mineures dans les années 1970 pour St. Louis et Cincinnati avant de revêtir l'uniforme pour des collants. Son père, Angelo Poffo, était un lutteur de longue date, et son frère, "Leaping" Lanny Poffo, était également un pilier de la WWF des années 1980. Vendredi, les condoléances des fans ont afflué sur la page Facebook de Lanny Poffo.

Les arrangements funéraires n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

AP Sports Writer Dan Gelston à Philadelphie a contribué à ce rapport.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Un lutteur connu sous le nom de "Macho Man" meurt dans une épave en Floride

Randy "Macho Man" Savage, une personnalité plus grande que nature de l'apogée de la lutte professionnelle des années 1980, connue pour sa voix rauque, son style impétueux et la jeune femme nommée Miss Elizabeth qui l'accompagnait souvent, est décédé dans un accident de voiture vendredi en Floride . Il avait 58 ans.

Un rapport d'accident de la Florida Highway Patrol a déclaré que l'ancien lutteur & mdash dont le nom légal était Randy Mario Poffo & mdash conduisait une Jeep Wrangler lorsqu'il a perdu le contrôle dans le comté de Pinellas vers 9h25. voies et s'est écrasé de plein fouet dans un arbre.

La police a déclaré qu'il avait peut-être subi un "événement médical" avant l'accident, mais le rapport n'a pas précisé, et il a indiqué que les autorités devraient procéder à une autopsie pour en être sûr.

Le rapport indique qu'une femme dans le véhicule, identifiée comme étant Barbara L. Poffo, 56 ans, a subi des blessures mineures. Une déclaration de la World Wrestling Entertainment, basée à Stamford, dans le Connecticut, a déclaré que le passager était l'épouse actuelle du lutteur. Tous deux portaient leur ceinture de sécurité, selon le rapport de police.

"Poffo manquera beaucoup à la WWE et à ses fans", indique le communiqué.

Savage était un lutteur charismatique rendu célèbre pour son surnom "Macho Man" et son slogan "Oooh Yeah!". Il a été champion de la World Wrestling Federation de Vince McMahon, et plus tard de la World Championship Wrestling de Ted Turner, aujourd'hui disparue.

Poffo était sous contrat avec la WWE de 1985 à 1993 et ​​a organisé à la fois les championnats de la WWE et intercontinentaux.

"Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous souhaitons un prompt rétablissement à sa femme", a déclaré la WWE.

Savage a défini les personnalités méga-watt de la World Wrestling Federation (maintenant WWE) des années 1980. Il portait des robes à paillettes ornées de "Macho Man" dans le dos, des chapeaux de cow-boy aux couleurs de l'arc-en-ciel, des bandanas colorés et des lunettes de soleil surdimensionnées, faisant partie d'un look unique qui a contribué à faire de la WWF un phénomène grand public.

Pendant la majeure partie de sa carrière, son valet, Miss Elizabeth, était à ses côtés. La femme, Elizabeth Hulette, était sa vraie épouse à l'époque. Ils ont ensuite divorcé et Hulette est décédée en 2003 à 42 ans dans ce qui a ensuite été jugé comme une surdose de médicaments sur ordonnance.

La mort de Savage n'a pas été la première à surprendre le monde de la lutte.

Chris Benoit a tué sa femme et son fils, puis s'est suicidé dans leur maison de Géorgie en 2007. Benoit avait 40 ans.

Eddie Guerrero avait 38 ans lorsqu'il est décédé d'une crise cardiaque en 2005 après des antécédents de problèmes d'alcool et de drogue.

Curt "M. Perfect" Hennig est décédé d'une overdose de cocaïne en 2003 à 44 ans. La même année, Michael " Road Warrior Hawk" Hegstrand est décédé d'une crise cardiaque à 46 ans. Il avait combattu l'alcool et la drogue, ainsi que les stéroïdes.

En 1999, le lutteur Owen Hart, 33 ans, a été tué en tombant d'un appareil alors qu'il était descendu dans le ring depuis le plafond de la Kemper Arena à Kansas City, Missouri.

La WWF a fait de Savage son champion après une victoire sur Ted DiBiase dans l'événement principal à WrestleMania en 1988.

Savage n'était pas apparu pour une grande organisation de lutte depuis 2004, quand il a joué pour Total Nonstop Action.

Il était parfois à la fois le lutteur le plus populaire et le plus détesté du divertissement. Son coude volant de la corde du haut a été imité par les lutteurs du sous-sol et de l'arrière-cour partout. Savage a également fait bon usage de sa voix grave et rauque en tant que pitchman d'entreprise, ordonnant pendant des années aux fans de Slim Jim de « Snap into a Slim Jim ! »

Il est surtout connu pour ses rivalités légendaires avec Hulk Hogan, Ricky Steamboat et Ric Flair. Les lutteurs se sont tournés vers Twitter pour faire savoir aux fans que Savage ne sera pas oublié.

"Il y a probablement cinq ou six d'entre nous, avec Andre (le Géant) et Hogan et heureusement moi-même et Flair, que, lorsque leurs noms apparaissent, même si vous n'êtes pas un fan, vous savez qui diable sont ces gens ", a déclaré Dusty Rhodes, ancien lutteur et membre du Temple de la renommée de la WWE. "Vous dites, "Je connais ce type. Je connais Macho Man Randy Savage. Il faisait partie de cette race. Nous en avons perdu un bon."

Dwayne "The Rock" Johnson a salué Savage comme l'une de ses inspirations et héros d'enfance, tandis que Mick "Cactus Jack" Foley a qualifié Savage de "l'un de mes interprètes préférés".

Hogan a déclaré que lui et Savage venaient de recommencer à parler après 10 ans.

"Il avait tellement de vie dans ses yeux" dans son esprit, je prie juste pour qu'il soit heureux et dans un meilleur endroit et qu'il nous manque", a écrit Hogan.

Alors que tant de personnalités qui ont quitté la WWF pour la WCW comme Hogan, Roddy Piper et Mean Gene Okerlund ont été accueillies dans l'entreprise et même intronisées au Temple de la renommée, Savage n'est jamais revenu.

Rhodes a déclaré que Savage avait prudemment économisé son argent et se contentait de rester à l'écart des projecteurs.

"C'était un reclus, presque", a déclaré Rhodes par téléphone. " Quoi qu'il fasse, il voulait cette intimité. Oui, il a été absent pendant 10 ans, mais il ne voulait pas être sur la photo.

Savage était un receveur des ligues mineures dans les années 1970 pour St. Louis et Cincinnati avant de revêtir l'uniforme pour des collants. Son père, Angelo Poffo, était un lutteur de longue date, et son frère, "Leaping" Lanny Poffo, était également un pilier de la WWF des années 1980. Vendredi, les condoléances des fans ont afflué sur la page Facebook de Lanny Poffo.

Les arrangements funéraires n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

AP Sports Writer Dan Gelston à Philadelphie a contribué à ce rapport.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Un lutteur connu sous le nom de "Macho Man" meurt dans une épave en Floride

Randy "Macho Man" Savage, une personnalité plus grande que nature de l'apogée de la lutte professionnelle des années 1980, connue pour sa voix rauque, son style impétueux et la jeune femme nommée Miss Elizabeth qui l'accompagnait souvent, est décédé dans un accident de voiture vendredi en Floride . Il avait 58 ans.

Un rapport d'accident de la Florida Highway Patrol a déclaré que l'ancien lutteur & mdash dont le nom légal était Randy Mario Poffo & mdash conduisait une Jeep Wrangler lorsqu'il a perdu le contrôle dans le comté de Pinellas vers 9h25. voies et s'est écrasé de plein fouet dans un arbre.

La police a déclaré qu'il avait peut-être subi un "événement médical" avant l'accident, mais le rapport n'a pas précisé, et il a indiqué que les autorités devraient procéder à une autopsie pour en être sûr.

Le rapport indique qu'une femme dans le véhicule, identifiée comme Barbara L. Poffo, 56 ans, a subi des blessures mineures. Une déclaration de la World Wrestling Entertainment, basée à Stamford, dans le Connecticut, a déclaré que le passager était l'épouse actuelle du lutteur. Tous deux portaient leur ceinture de sécurité, selon le rapport de police.

"Poffo manquera beaucoup à la WWE et à ses fans", indique le communiqué.

Savage était un lutteur charismatique rendu célèbre pour son surnom "Macho Man" et son slogan "Oooh Yeah!". Il a été champion de la World Wrestling Federation de Vince McMahon, et plus tard de la World Championship Wrestling de Ted Turner, aujourd'hui disparue.

Poffo était sous contrat avec la WWE de 1985 à 1993 et ​​a organisé à la fois les championnats de la WWE et intercontinentaux.

"Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous souhaitons un prompt rétablissement à sa femme", a déclaré la WWE.

Savage a défini les personnalités méga-watt de la World Wrestling Federation (maintenant WWE) des années 1980. Il portait des robes à paillettes ornées de "Macho Man" dans le dos, des chapeaux de cow-boy aux couleurs de l'arc-en-ciel, des bandanas colorés et des lunettes de soleil surdimensionnées, faisant partie d'un look unique qui a contribué à faire de la WWF un phénomène grand public.

Pendant la majeure partie de sa carrière, son valet, Miss Elizabeth, était à ses côtés. La femme, Elizabeth Hulette, était sa vraie épouse à l'époque. Ils ont ensuite divorcé et Hulette est décédée en 2003 à 42 ans dans ce qui a ensuite été jugé comme une surdose de médicaments sur ordonnance.

La mort de Savage n'a pas été la première à surprendre le monde de la lutte.

Chris Benoit a tué sa femme et son fils, puis s'est suicidé dans leur maison de Géorgie en 2007. Benoit avait 40 ans.

Eddie Guerrero avait 38 ans lorsqu'il est décédé d'une crise cardiaque en 2005 après des antécédents de problèmes d'alcool et de drogue.

Curt "M. Perfect" Hennig est décédé d'une overdose de cocaïne en 2003 à 44 ans. La même année, Michael " Road Warrior Hawk" Hegstrand est décédé d'une crise cardiaque à 46 ans. Il avait combattu l'alcool et la drogue, ainsi que les stéroïdes.

En 1999, le lutteur Owen Hart, 33 ans, a été tué en tombant d'un appareil alors qu'il était descendu dans le ring depuis le plafond de la Kemper Arena à Kansas City, Missouri.

La WWF a fait de Savage son champion après une victoire sur Ted DiBiase dans l'événement principal à WrestleMania en 1988.

Savage n'était pas apparu pour une grande organisation de lutte depuis 2004, quand il a joué pour Total Nonstop Action.

Il était parfois à la fois le lutteur le plus populaire et le plus détesté du divertissement. Son coude volant de la corde du haut a été imité par les lutteurs du sous-sol et de l'arrière-cour partout. Savage a également fait bon usage de sa voix grave et rauque en tant que pitchman d'entreprise, ordonnant pendant des années aux fans de Slim Jim de « Snap into a Slim Jim ! »

Il est surtout connu pour ses rivalités légendaires avec Hulk Hogan, Ricky Steamboat et Ric Flair. Les lutteurs se sont tournés vers Twitter pour faire savoir aux fans que Savage ne sera pas oublié.

"Il y a probablement cinq ou six d'entre nous, avec Andre (le Géant) et Hogan et heureusement moi-même et Flair, que, lorsque leurs noms apparaissent, même si vous n'êtes pas un fan, vous savez qui diable sont ces gens ", a déclaré Dusty Rhodes, ancien lutteur et membre du Temple de la renommée de la WWE. "Vous dites, "Je connais ce type. Je connais Macho Man Randy Savage. Il faisait partie de cette race. Nous en avons perdu un bon."

Dwayne "The Rock" Johnson a salué Savage comme l'une de ses inspirations et héros d'enfance, tandis que Mick "Cactus Jack" Foley a qualifié Savage de "l'un de mes interprètes préférés".

Hogan a déclaré que lui et Savage venaient de recommencer à parler après 10 ans.

"Il avait tellement de vie dans ses yeux" dans son esprit, je prie juste pour qu'il soit heureux et dans un meilleur endroit et il nous manque", a écrit Hogan.

Alors que tant de personnalités qui ont quitté la WWF pour la WCW comme Hogan, Roddy Piper et Mean Gene Okerlund ont été accueillies dans l'entreprise et même intronisées au Temple de la renommée, Savage n'est jamais revenu.

Rhodes a déclaré que Savage avait prudemment économisé son argent et se contentait de rester à l'écart des projecteurs.

"C'était un reclus, presque", a déclaré Rhodes par téléphone. " Quoi qu'il fasse, il voulait cette intimité. Oui, il a été absent pendant 10 ans, mais il ne voulait pas être sur la photo.

Savage était un receveur des ligues mineures dans les années 1970 pour St. Louis et Cincinnati avant de revêtir l'uniforme pour des collants. Son père, Angelo Poffo, était un lutteur de longue date, et son frère, "Leaping" Lanny Poffo, était également un pilier de la WWF des années 1980. Vendredi, les condoléances des fans ont afflué sur la page Facebook de Lanny Poffo.

Les arrangements funéraires n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

AP Sports Writer Dan Gelston à Philadelphie a contribué à ce rapport.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Un lutteur connu sous le nom de "Macho Man" meurt dans une épave en Floride

Randy "Macho Man" Savage, une personnalité plus grande que nature de l'apogée de la lutte professionnelle des années 1980, connue pour sa voix rauque, son style impétueux et la jeune femme nommée Miss Elizabeth qui l'accompagnait souvent, est décédé dans un accident de voiture vendredi en Floride . Il avait 58 ans.

Un rapport d'accident de la Florida Highway Patrol a déclaré que l'ancien lutteur & mdash dont le nom légal était Randy Mario Poffo & mdash conduisait une Jeep Wrangler lorsqu'il a perdu le contrôle dans le comté de Pinellas vers 9h25. voies et s'est écrasé de plein fouet dans un arbre.

La police a déclaré qu'il avait peut-être subi un "événement médical" avant l'accident, mais le rapport n'a pas précisé, et il a indiqué que les autorités devraient procéder à une autopsie pour en être sûr.

Le rapport indique qu'une femme dans le véhicule, identifiée comme Barbara L. Poffo, 56 ans, a subi des blessures mineures. Une déclaration de la World Wrestling Entertainment, basée à Stamford, dans le Connecticut, a déclaré que le passager était l'épouse actuelle du lutteur. Tous deux portaient leur ceinture de sécurité, selon le rapport de police.

"Poffo manquera beaucoup à la WWE et à ses fans", indique le communiqué.

Savage était un lutteur charismatique rendu célèbre par son surnom "Macho Man" et son slogan "Oooh Yeah!". Il a été champion de la World Wrestling Federation de Vince McMahon, et plus tard de la World Championship Wrestling de Ted Turner, aujourd'hui disparue.

Poffo était sous contrat avec la WWE de 1985 à 1993 et ​​a organisé à la fois les championnats de la WWE et intercontinentaux.

"Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous souhaitons un prompt rétablissement à sa femme", a déclaré la WWE.

Savage a défini les personnalités méga-watt de la World Wrestling Federation (maintenant WWE) des années 1980. Il portait des robes à paillettes ornées de "Macho Man" dans le dos, des chapeaux de cow-boy aux couleurs de l'arc-en-ciel, des bandanas colorés et des lunettes de soleil surdimensionnées, faisant partie d'un look unique qui a contribué à faire de la WWF un phénomène grand public.

Pendant la majeure partie de sa carrière, son valet, Miss Elizabeth, était à ses côtés. La femme, Elizabeth Hulette, était sa vraie épouse à l'époque. Ils ont ensuite divorcé et Hulette est décédée en 2003 à 42 ans dans ce qui a ensuite été jugé comme une surdose de médicaments sur ordonnance.

La mort de Savage n'a pas été la première à surprendre le monde de la lutte.

Chris Benoit a tué sa femme et son fils, puis s'est suicidé dans leur maison de Géorgie en 2007. Benoit avait 40 ans.

Eddie Guerrero avait 38 ans lorsqu'il est décédé d'une crise cardiaque en 2005 après des antécédents de problèmes d'alcool et de drogue.

Curt "M. Perfect" Hennig est décédé d'une overdose de cocaïne en 2003 à 44 ans. La même année, Michael " Road Warrior Hawk" Hegstrand est décédé d'une crise cardiaque à 46 ans. Il avait combattu l'alcool et la drogue, ainsi que les stéroïdes.

En 1999, le lutteur Owen Hart, 33 ans, a été tué en tombant d'un appareil alors qu'il était descendu dans le ring depuis le plafond de la Kemper Arena à Kansas City, Missouri.

La WWF a fait de Savage son champion après une victoire sur Ted DiBiase dans l'événement principal à WrestleMania en 1988.

Savage n'était pas apparu pour une grande organisation de lutte depuis 2004, quand il a joué pour Total Nonstop Action.

Il était parfois à la fois le lutteur le plus populaire et le plus détesté du divertissement. Son coude volant de la corde du haut a été imité par les lutteurs du sous-sol et de l'arrière-cour partout. Savage a également fait bon usage de sa voix grave et rauque en tant que pitchman d'entreprise, ordonnant pendant des années aux fans de Slim Jim de « Snap into a Slim Jim ! »

Il est surtout connu pour ses rivalités légendaires avec Hulk Hogan, Ricky Steamboat et Ric Flair. Les lutteurs se sont tournés vers Twitter pour faire savoir aux fans que Savage ne sera pas oublié.

"Il y a probablement cinq ou six d'entre nous, avec Andre (le Géant) et Hogan et heureusement moi-même et Flair, que, lorsque leurs noms apparaissent, même si vous n'êtes pas un fan, vous savez qui diable sont ces gens ", a déclaré Dusty Rhodes, ancien lutteur et membre du Temple de la renommée de la WWE. "Vous dites, "Je connais ce type. Je connais Macho Man Randy Savage. Il faisait partie de cette race. Nous en avons perdu un bon."

Dwayne "The Rock" Johnson a salué Savage comme l'une de ses inspirations et héros d'enfance, tandis que Mick "Cactus Jack" Foley a qualifié Savage de "l'un de mes interprètes préférés".

Hogan a déclaré que lui et Savage venaient de recommencer à parler après 10 ans.

"Il avait tellement de vie dans ses yeux" dans son esprit, je prie juste pour qu'il soit heureux et dans un meilleur endroit et il nous manque", a écrit Hogan.

Alors que tant de personnalités qui ont quitté la WWF pour la WCW comme Hogan, Roddy Piper et Mean Gene Okerlund ont été accueillies dans l'entreprise et même intronisées au Temple de la renommée, Savage n'est jamais revenu.

Rhodes a déclaré que Savage avait prudemment économisé son argent et se contentait de rester à l'écart des projecteurs.

"C'était un reclus, presque", a déclaré Rhodes par téléphone. " Quoi qu'il fasse, il voulait cette intimité. Oui, il a été absent pendant 10 ans, mais il ne voulait pas en faire partie.

Savage était un receveur des ligues mineures dans les années 1970 pour St. Louis et Cincinnati avant de revêtir l'uniforme pour des collants. Son père, Angelo Poffo, était un lutteur de longue date, et son frère, "Leaping" Lanny Poffo, était également un pilier de la WWF des années 1980. Vendredi, les condoléances des fans ont afflué sur la page Facebook de Lanny Poffo.

Les arrangements funéraires n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

AP Sports Writer Dan Gelston à Philadelphie a contribué à ce rapport.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Un lutteur connu sous le nom de "Macho Man" meurt dans une épave en Floride

Randy "Macho Man" Savage, une personnalité plus grande que nature de l'apogée de la lutte professionnelle des années 1980, connue pour sa voix rauque, son style impétueux et la jeune femme nommée Miss Elizabeth qui l'accompagnait souvent, est décédé dans un accident de voiture vendredi en Floride . Il avait 58 ans.

Un rapport d'accident de la Florida Highway Patrol a déclaré que l'ancien lutteur & mdash dont le nom légal était Randy Mario Poffo & mdash conduisait une Jeep Wrangler lorsqu'il a perdu le contrôle dans le comté de Pinellas vers 9h25. voies et s'est écrasé de plein fouet dans un arbre.

La police a déclaré qu'il avait peut-être subi un "événement médical" avant l'accident, mais le rapport n'a pas précisé, et il a indiqué que les autorités devraient procéder à une autopsie pour en être sûr.

Le rapport indique qu'une femme dans le véhicule, identifiée comme étant Barbara L. Poffo, 56 ans, a subi des blessures mineures. Une déclaration de la World Wrestling Entertainment, basée à Stamford, dans le Connecticut, a déclaré que le passager était l'épouse actuelle du lutteur. Tous deux portaient leur ceinture de sécurité, selon le rapport de police.

"Poffo manquera beaucoup à la WWE et à ses fans", indique le communiqué.

Savage était un lutteur charismatique rendu célèbre par son surnom "Macho Man" et son slogan "Oooh Yeah!". Il a été champion de la World Wrestling Federation de Vince McMahon, et plus tard de la World Championship Wrestling de Ted Turner, aujourd'hui disparue.

Poffo était sous contrat avec la WWE de 1985 à 1993 et ​​a organisé à la fois les championnats de la WWE et intercontinentaux.

"Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous souhaitons un prompt rétablissement à sa femme", a déclaré la WWE.

Savage a défini les personnalités méga-watt de la World Wrestling Federation (maintenant WWE) des années 1980. Il portait des robes à paillettes ornées de "Macho Man" dans le dos, des chapeaux de cow-boy aux couleurs de l'arc-en-ciel, des bandanas colorés et des lunettes de soleil surdimensionnées, faisant partie d'un look unique qui a contribué à faire de la WWF un phénomène grand public.

Pendant la majeure partie de sa carrière, son valet, Miss Elizabeth, était à ses côtés. La femme, Elizabeth Hulette, était sa vraie épouse à l'époque. Ils ont ensuite divorcé et Hulette est décédée en 2003 à 42 ans dans ce qui a ensuite été jugé comme une surdose de médicaments sur ordonnance.

La mort de Savage n'a pas été la première à surprendre le monde de la lutte.

Chris Benoit a tué sa femme et son fils, puis s'est suicidé dans leur maison de Géorgie en 2007. Benoit avait 40 ans.

Eddie Guerrero avait 38 ans lorsqu'il est décédé d'une crise cardiaque en 2005 après des antécédents de problèmes d'alcool et de drogue.

Curt "M. Perfect" Hennig est décédé d'une overdose de cocaïne en 2003 à 44 ans. La même année, Michael " Road Warrior Hawk" Hegstrand est décédé d'une crise cardiaque à 46 ans. Il avait combattu l'alcool et la drogue, ainsi que les stéroïdes.

En 1999, le lutteur Owen Hart, 33 ans, a été tué en tombant d'un appareil alors qu'il était descendu dans le ring depuis le plafond de la Kemper Arena à Kansas City, Missouri.

La WWF a fait de Savage son champion après une victoire sur Ted DiBiase dans l'événement principal à WrestleMania en 1988.

Savage n'était pas apparu pour une grande organisation de lutte depuis 2004, quand il a joué pour Total Nonstop Action.

Il était parfois à la fois le lutteur le plus populaire et le plus détesté du divertissement. Son coude volant de la corde du haut a été imité par les lutteurs du sous-sol et de l'arrière-cour partout. Savage a également fait bon usage de sa voix grave et rauque en tant que pitchman d'entreprise, ordonnant pendant des années aux fans de Slim Jim de « Snap into a Slim Jim ! »

Il est surtout connu pour ses rivalités légendaires avec Hulk Hogan, Ricky Steamboat et Ric Flair. Les lutteurs se sont tournés vers Twitter pour faire savoir aux fans que Savage ne sera pas oublié.

"Il y a probablement cinq ou six d'entre nous, avec Andre (le Géant) et Hogan et heureusement moi-même et Flair, que, lorsque leurs noms apparaissent, même si vous n'êtes pas un fan, vous savez qui diable sont ces gens ", a déclaré Dusty Rhodes, ancien lutteur et membre du Temple de la renommée de la WWE. "Vous dites, "Je connais ce type. Je connais Macho Man Randy Savage. Il faisait partie de cette race. Nous en avons perdu un bon."

Dwayne "The Rock" Johnson a salué Savage comme l'une de ses inspirations et héros d'enfance, tandis que Mick "Cactus Jack" Foley a qualifié Savage de "l'un de mes interprètes préférés".

Hogan a déclaré que lui et Savage venaient de recommencer à parler après 10 ans.

"Il avait tellement de vie dans ses yeux" dans son esprit, je prie juste pour qu'il soit heureux et dans un meilleur endroit et qu'il nous manque", a écrit Hogan.

Alors que tant de personnalités qui ont quitté la WWF pour la WCW comme Hogan, Roddy Piper et Mean Gene Okerlund ont été accueillies dans l'entreprise et même intronisées au Temple de la renommée, Savage n'est jamais revenu.

Rhodes a déclaré que Savage avait prudemment économisé son argent et se contentait de rester à l'écart des projecteurs.

"C'était un reclus, presque", a déclaré Rhodes par téléphone. " Quoi qu'il fasse, il voulait cette intimité. Oui, il a été absent pendant 10 ans, mais il ne voulait pas être sur la photo.

Savage était un receveur des ligues mineures dans les années 1970 pour St. Louis et Cincinnati avant de revêtir l'uniforme pour des collants. Son père, Angelo Poffo, était un lutteur de longue date, et son frère, "Leaping" Lanny Poffo, était également un pilier de la WWF des années 1980. Vendredi, les condoléances des fans ont afflué sur la page Facebook de Lanny Poffo.

Les arrangements funéraires n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

AP Sports Writer Dan Gelston à Philadelphie a contribué à ce rapport.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Un lutteur connu sous le nom de "Macho Man" meurt dans une épave en Floride

Randy "Macho Man" Savage, une personnalité plus grande que nature de l'apogée de la lutte professionnelle des années 1980, connue pour sa voix rauque, son style impétueux et la jeune femme nommée Miss Elizabeth qui l'accompagnait souvent, est décédé dans un accident de voiture vendredi en Floride . Il avait 58 ans.

Un rapport d'accident de la Florida Highway Patrol a déclaré que l'ancien lutteur & mdash dont le nom légal était Randy Mario Poffo & mdash conduisait une Jeep Wrangler lorsqu'il a perdu le contrôle dans le comté de Pinellas vers 9h25. voies et s'est écrasé de plein fouet dans un arbre.

La police a déclaré qu'il avait peut-être subi un "événement médical" avant l'accident, mais le rapport n'a pas précisé, et il a indiqué que les autorités devraient procéder à une autopsie pour en être sûr.

Le rapport indique qu'une femme dans le véhicule, identifiée comme Barbara L. Poffo, 56 ans, a subi des blessures mineures. Une déclaration de la World Wrestling Entertainment, basée à Stamford, dans le Connecticut, a déclaré que le passager était l'épouse actuelle du lutteur. Tous deux portaient leur ceinture de sécurité, selon le rapport de police.

"Poffo manquera beaucoup à la WWE et à ses fans", indique le communiqué.

Savage était un lutteur charismatique rendu célèbre pour son surnom "Macho Man" et son slogan "Oooh Yeah!". Il a été champion de la World Wrestling Federation de Vince McMahon, et plus tard de la World Championship Wrestling de Ted Turner, aujourd'hui disparue.

Poffo était sous contrat avec la WWE de 1985 à 1993 et ​​a organisé à la fois les championnats de la WWE et intercontinentaux.

"Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous souhaitons un prompt rétablissement à sa femme", a déclaré la WWE.

Savage a défini les personnalités méga-watt de la World Wrestling Federation (maintenant WWE) des années 1980. He wore sequined robes bejeweled with "Macho Man" on the back, rainbow-colored cowboy hats and colorful bandanas and oversized sunglasses, part of a unique look that helped build the WWF into a mainstream phenomenon.

For most of his career, his valet, Miss Elizabeth, was by his side. The woman, Elizabeth Hulette, was his real-life wife at the time. They later divorced, and Hulette died in 2003 at 42 in what was later ruled a prescription drug overdose.

Savage’s death was not the first to catch the wrestling world by surprise.

Chris Benoit killed his wife and son and then committed suicide in their Georgia home in 2007 Benoit was 40.

Eddie Guerrero was 38 when he died of a heart attack in 2005 after a history of alcohol and drug problems.

Curt "Mr. Perfect" Hennig died of a cocaine overdose in 2003 at 44. That same year, Michael "Road Warrior Hawk" Hegstrand died from a heart attack at 46. He had battled alcohol and drugs, as well as steroids.

In 1999, wrestler Owen Hart, 33, was killed when he fell from an apparatus as he was being lowered into the ring from the ceiling of Kemper Arena in Kansas City, Mo.

The WWF made Savage their champion after a win over Ted DiBiase in the main event at WrestleMania in 1988.

Savage had not appeared for a major wrestling organization since 2004, when he performed for Total Nonstop Action.

He was at times both the most popular and most hated wrestler in entertainment. His flying elbow off the top rope was mimicked by basement and backyard wrestlers everywhere. Savage made good use of his deep, raspy voice as a corporate pitchman as well, for years ordering Slim Jim fans to "Snap into a Slim Jim!"

He’s most known for his legendary rivalries with Hulk Hogan, Ricky Steamboat and Ric Flair. Wrestlers took to Twitter to let fans know Savage won’t be forgotten.

"There’s probably five or six of us, with Andre (the Giant) and Hogan and thankfully myself and Flair, that, when their names pop up, even if you’re not a fan, you know who in the hell these people are," said former wrestler and WWE Hall of Famer Dusty Rhodes. "You say, ‘I know this guy. I know Macho Man Randy Savage.’ He was part of that breed. We lost a good one."

Dwayne "The Rock" Johnson hailed Savage as one of his childhood inspirations and heroes, while Mick "Cactus Jack" Foley called Savage "one of my favorite performers."

Hogan said he and Savage had just started talking again after 10 years.

"He had so much life in his eyes & in his spirit, I just pray that he’s happy and in a better place and we miss him," Hogan wrote.

While so many personalities who left the WWF for WCW like Hogan, Roddy Piper and Mean Gene Okerlund were welcomed back to the company and even inducted into the Hall of Fame, Savage never returned.

Rhodes said Savage had prudently saved his money and was content to remain out of the spotlight.

"He was a recluse, almost," Rhodes said by phone. "Whatever he was doing, he wanted that privacy. Yeah, he was out of the picture for 10 years, but he didn’t want to be in the picture."

Savage was a minor league catcher in the 1970s for St. Louis and Cincinnati before turning in the uniform for tights. His father, Angelo Poffo, was a longtime wrestler, and his brother, "Leaping" Lanny Poffo, was also a 1980s WWF mainstay. Condolences from fans poured in to Lanny Poffo’s Facebook page on Friday.

Funeral arrangements were not immediately available.

AP Sports Writer Dan Gelston in Philadelphia contributed to this report.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Wrestler known as ‘Macho Man’ dies in Fla. wreck

Randy "Macho Man" Savage, a larger-than-life personality from professional wrestling’s 1980s flying-elbow heyday known for his raspy voice, brash style and the young woman named Miss Elizabeth who often accompanied him, died in a car crash Friday in Florida. He was 58.

A Florida Highway Patrol crash report said the former wrestler &mdash whose legal name was Randy Mario Poffo &mdash was driving a Jeep Wrangler when he lost control in Pinellas County around 9:25 a.m. The Jeep veered over the raised concrete median divider, crossed over the eastbound lanes and crashed head-on into a tree.

Police said he may have suffered a "medical event" before the accident, but the report did not elaborate, and it said officials would need to perform an autopsy to know for sure.

The report said a woman in the vehicle, identified as Barbara L. Poffo, 56, suffered minor injuries. A statement from Stamford, Conn.-based World Wrestling Entertainment said the passenger was the wrestler’s current wife. Both were wearing their seatbelts, according to the police report.

"Poffo will be greatly missed by WWE and his fans," the statement said.

Savage was a charismatic wrestler made famous for his "Macho Man" nickname and his "Oooh Yeah!" catchphrase. He was a champion in Vince McMahon’s World Wrestling Federation, and later Ted Turner’s now-defunct World Championship Wrestling.

Poffo was under contract with WWE from 1985 to 1993 and held both the WWE and Intercontinental Championships.

"Our sincerest condolences go out to his family and friends. We wish a speedy recovery to his wife," WWE said.

Savage defined the mega-watt personalities of the 1980s World Wrestling Federation (now WWE). He wore sequined robes bejeweled with "Macho Man" on the back, rainbow-colored cowboy hats and colorful bandanas and oversized sunglasses, part of a unique look that helped build the WWF into a mainstream phenomenon.

For most of his career, his valet, Miss Elizabeth, was by his side. The woman, Elizabeth Hulette, was his real-life wife at the time. They later divorced, and Hulette died in 2003 at 42 in what was later ruled a prescription drug overdose.

Savage’s death was not the first to catch the wrestling world by surprise.

Chris Benoit killed his wife and son and then committed suicide in their Georgia home in 2007 Benoit was 40.

Eddie Guerrero was 38 when he died of a heart attack in 2005 after a history of alcohol and drug problems.

Curt "Mr. Perfect" Hennig died of a cocaine overdose in 2003 at 44. That same year, Michael "Road Warrior Hawk" Hegstrand died from a heart attack at 46. He had battled alcohol and drugs, as well as steroids.

In 1999, wrestler Owen Hart, 33, was killed when he fell from an apparatus as he was being lowered into the ring from the ceiling of Kemper Arena in Kansas City, Mo.

The WWF made Savage their champion after a win over Ted DiBiase in the main event at WrestleMania in 1988.

Savage had not appeared for a major wrestling organization since 2004, when he performed for Total Nonstop Action.

He was at times both the most popular and most hated wrestler in entertainment. His flying elbow off the top rope was mimicked by basement and backyard wrestlers everywhere. Savage made good use of his deep, raspy voice as a corporate pitchman as well, for years ordering Slim Jim fans to "Snap into a Slim Jim!"

He’s most known for his legendary rivalries with Hulk Hogan, Ricky Steamboat and Ric Flair. Wrestlers took to Twitter to let fans know Savage won’t be forgotten.

"There’s probably five or six of us, with Andre (the Giant) and Hogan and thankfully myself and Flair, that, when their names pop up, even if you’re not a fan, you know who in the hell these people are," said former wrestler and WWE Hall of Famer Dusty Rhodes. "You say, ‘I know this guy. I know Macho Man Randy Savage.’ He was part of that breed. We lost a good one."

Dwayne "The Rock" Johnson hailed Savage as one of his childhood inspirations and heroes, while Mick "Cactus Jack" Foley called Savage "one of my favorite performers."

Hogan said he and Savage had just started talking again after 10 years.

"He had so much life in his eyes & in his spirit, I just pray that he’s happy and in a better place and we miss him," Hogan wrote.

While so many personalities who left the WWF for WCW like Hogan, Roddy Piper and Mean Gene Okerlund were welcomed back to the company and even inducted into the Hall of Fame, Savage never returned.

Rhodes said Savage had prudently saved his money and was content to remain out of the spotlight.

"He was a recluse, almost," Rhodes said by phone. "Whatever he was doing, he wanted that privacy. Yeah, he was out of the picture for 10 years, but he didn’t want to be in the picture."

Savage was a minor league catcher in the 1970s for St. Louis and Cincinnati before turning in the uniform for tights. His father, Angelo Poffo, was a longtime wrestler, and his brother, "Leaping" Lanny Poffo, was also a 1980s WWF mainstay. Condolences from fans poured in to Lanny Poffo’s Facebook page on Friday.

Funeral arrangements were not immediately available.

AP Sports Writer Dan Gelston in Philadelphia contributed to this report.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Wrestler known as ‘Macho Man’ dies in Fla. wreck

Randy "Macho Man" Savage, a larger-than-life personality from professional wrestling’s 1980s flying-elbow heyday known for his raspy voice, brash style and the young woman named Miss Elizabeth who often accompanied him, died in a car crash Friday in Florida. He was 58.

A Florida Highway Patrol crash report said the former wrestler &mdash whose legal name was Randy Mario Poffo &mdash was driving a Jeep Wrangler when he lost control in Pinellas County around 9:25 a.m. The Jeep veered over the raised concrete median divider, crossed over the eastbound lanes and crashed head-on into a tree.

Police said he may have suffered a "medical event" before the accident, but the report did not elaborate, and it said officials would need to perform an autopsy to know for sure.

The report said a woman in the vehicle, identified as Barbara L. Poffo, 56, suffered minor injuries. A statement from Stamford, Conn.-based World Wrestling Entertainment said the passenger was the wrestler’s current wife. Both were wearing their seatbelts, according to the police report.

"Poffo will be greatly missed by WWE and his fans," the statement said.

Savage was a charismatic wrestler made famous for his "Macho Man" nickname and his "Oooh Yeah!" catchphrase. He was a champion in Vince McMahon’s World Wrestling Federation, and later Ted Turner’s now-defunct World Championship Wrestling.

Poffo was under contract with WWE from 1985 to 1993 and held both the WWE and Intercontinental Championships.

"Our sincerest condolences go out to his family and friends. We wish a speedy recovery to his wife," WWE said.

Savage defined the mega-watt personalities of the 1980s World Wrestling Federation (now WWE). He wore sequined robes bejeweled with "Macho Man" on the back, rainbow-colored cowboy hats and colorful bandanas and oversized sunglasses, part of a unique look that helped build the WWF into a mainstream phenomenon.

For most of his career, his valet, Miss Elizabeth, was by his side. The woman, Elizabeth Hulette, was his real-life wife at the time. They later divorced, and Hulette died in 2003 at 42 in what was later ruled a prescription drug overdose.

Savage’s death was not the first to catch the wrestling world by surprise.

Chris Benoit killed his wife and son and then committed suicide in their Georgia home in 2007 Benoit was 40.

Eddie Guerrero was 38 when he died of a heart attack in 2005 after a history of alcohol and drug problems.

Curt "Mr. Perfect" Hennig died of a cocaine overdose in 2003 at 44. That same year, Michael "Road Warrior Hawk" Hegstrand died from a heart attack at 46. He had battled alcohol and drugs, as well as steroids.

In 1999, wrestler Owen Hart, 33, was killed when he fell from an apparatus as he was being lowered into the ring from the ceiling of Kemper Arena in Kansas City, Mo.

The WWF made Savage their champion after a win over Ted DiBiase in the main event at WrestleMania in 1988.

Savage had not appeared for a major wrestling organization since 2004, when he performed for Total Nonstop Action.

He was at times both the most popular and most hated wrestler in entertainment. His flying elbow off the top rope was mimicked by basement and backyard wrestlers everywhere. Savage made good use of his deep, raspy voice as a corporate pitchman as well, for years ordering Slim Jim fans to "Snap into a Slim Jim!"

He’s most known for his legendary rivalries with Hulk Hogan, Ricky Steamboat and Ric Flair. Wrestlers took to Twitter to let fans know Savage won’t be forgotten.

"There’s probably five or six of us, with Andre (the Giant) and Hogan and thankfully myself and Flair, that, when their names pop up, even if you’re not a fan, you know who in the hell these people are," said former wrestler and WWE Hall of Famer Dusty Rhodes. "You say, ‘I know this guy. I know Macho Man Randy Savage.’ He was part of that breed. We lost a good one."

Dwayne "The Rock" Johnson hailed Savage as one of his childhood inspirations and heroes, while Mick "Cactus Jack" Foley called Savage "one of my favorite performers."

Hogan said he and Savage had just started talking again after 10 years.

"He had so much life in his eyes & in his spirit, I just pray that he’s happy and in a better place and we miss him," Hogan wrote.

While so many personalities who left the WWF for WCW like Hogan, Roddy Piper and Mean Gene Okerlund were welcomed back to the company and even inducted into the Hall of Fame, Savage never returned.

Rhodes said Savage had prudently saved his money and was content to remain out of the spotlight.

"He was a recluse, almost," Rhodes said by phone. "Whatever he was doing, he wanted that privacy. Yeah, he was out of the picture for 10 years, but he didn’t want to be in the picture."

Savage was a minor league catcher in the 1970s for St. Louis and Cincinnati before turning in the uniform for tights. His father, Angelo Poffo, was a longtime wrestler, and his brother, "Leaping" Lanny Poffo, was also a 1980s WWF mainstay. Condolences from fans poured in to Lanny Poffo’s Facebook page on Friday.

Funeral arrangements were not immediately available.

AP Sports Writer Dan Gelston in Philadelphia contributed to this report.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Wrestler known as ‘Macho Man’ dies in Fla. wreck

Randy "Macho Man" Savage, a larger-than-life personality from professional wrestling’s 1980s flying-elbow heyday known for his raspy voice, brash style and the young woman named Miss Elizabeth who often accompanied him, died in a car crash Friday in Florida. He was 58.

A Florida Highway Patrol crash report said the former wrestler &mdash whose legal name was Randy Mario Poffo &mdash was driving a Jeep Wrangler when he lost control in Pinellas County around 9:25 a.m. The Jeep veered over the raised concrete median divider, crossed over the eastbound lanes and crashed head-on into a tree.

Police said he may have suffered a "medical event" before the accident, but the report did not elaborate, and it said officials would need to perform an autopsy to know for sure.

The report said a woman in the vehicle, identified as Barbara L. Poffo, 56, suffered minor injuries. A statement from Stamford, Conn.-based World Wrestling Entertainment said the passenger was the wrestler’s current wife. Both were wearing their seatbelts, according to the police report.

"Poffo will be greatly missed by WWE and his fans," the statement said.

Savage was a charismatic wrestler made famous for his "Macho Man" nickname and his "Oooh Yeah!" catchphrase. He was a champion in Vince McMahon’s World Wrestling Federation, and later Ted Turner’s now-defunct World Championship Wrestling.

Poffo was under contract with WWE from 1985 to 1993 and held both the WWE and Intercontinental Championships.

"Our sincerest condolences go out to his family and friends. We wish a speedy recovery to his wife," WWE said.

Savage defined the mega-watt personalities of the 1980s World Wrestling Federation (now WWE). He wore sequined robes bejeweled with "Macho Man" on the back, rainbow-colored cowboy hats and colorful bandanas and oversized sunglasses, part of a unique look that helped build the WWF into a mainstream phenomenon.

For most of his career, his valet, Miss Elizabeth, was by his side. The woman, Elizabeth Hulette, was his real-life wife at the time. They later divorced, and Hulette died in 2003 at 42 in what was later ruled a prescription drug overdose.

Savage’s death was not the first to catch the wrestling world by surprise.

Chris Benoit killed his wife and son and then committed suicide in their Georgia home in 2007 Benoit was 40.

Eddie Guerrero was 38 when he died of a heart attack in 2005 after a history of alcohol and drug problems.

Curt "Mr. Perfect" Hennig died of a cocaine overdose in 2003 at 44. That same year, Michael "Road Warrior Hawk" Hegstrand died from a heart attack at 46. He had battled alcohol and drugs, as well as steroids.

In 1999, wrestler Owen Hart, 33, was killed when he fell from an apparatus as he was being lowered into the ring from the ceiling of Kemper Arena in Kansas City, Mo.

The WWF made Savage their champion after a win over Ted DiBiase in the main event at WrestleMania in 1988.

Savage had not appeared for a major wrestling organization since 2004, when he performed for Total Nonstop Action.

He was at times both the most popular and most hated wrestler in entertainment. His flying elbow off the top rope was mimicked by basement and backyard wrestlers everywhere. Savage made good use of his deep, raspy voice as a corporate pitchman as well, for years ordering Slim Jim fans to "Snap into a Slim Jim!"

He’s most known for his legendary rivalries with Hulk Hogan, Ricky Steamboat and Ric Flair. Wrestlers took to Twitter to let fans know Savage won’t be forgotten.

"There’s probably five or six of us, with Andre (the Giant) and Hogan and thankfully myself and Flair, that, when their names pop up, even if you’re not a fan, you know who in the hell these people are," said former wrestler and WWE Hall of Famer Dusty Rhodes. "You say, ‘I know this guy. I know Macho Man Randy Savage.’ He was part of that breed. We lost a good one."

Dwayne "The Rock" Johnson hailed Savage as one of his childhood inspirations and heroes, while Mick "Cactus Jack" Foley called Savage "one of my favorite performers."

Hogan said he and Savage had just started talking again after 10 years.

"He had so much life in his eyes & in his spirit, I just pray that he’s happy and in a better place and we miss him," Hogan wrote.

While so many personalities who left the WWF for WCW like Hogan, Roddy Piper and Mean Gene Okerlund were welcomed back to the company and even inducted into the Hall of Fame, Savage never returned.

Rhodes said Savage had prudently saved his money and was content to remain out of the spotlight.

"He was a recluse, almost," Rhodes said by phone. "Whatever he was doing, he wanted that privacy. Yeah, he was out of the picture for 10 years, but he didn’t want to be in the picture."

Savage was a minor league catcher in the 1970s for St. Louis and Cincinnati before turning in the uniform for tights. His father, Angelo Poffo, was a longtime wrestler, and his brother, "Leaping" Lanny Poffo, was also a 1980s WWF mainstay. Condolences from fans poured in to Lanny Poffo’s Facebook page on Friday.

Funeral arrangements were not immediately available.

AP Sports Writer Dan Gelston in Philadelphia contributed to this report.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Wrestler known as ‘Macho Man’ dies in Fla. wreck

Randy "Macho Man" Savage, a larger-than-life personality from professional wrestling’s 1980s flying-elbow heyday known for his raspy voice, brash style and the young woman named Miss Elizabeth who often accompanied him, died in a car crash Friday in Florida. He was 58.

A Florida Highway Patrol crash report said the former wrestler &mdash whose legal name was Randy Mario Poffo &mdash was driving a Jeep Wrangler when he lost control in Pinellas County around 9:25 a.m. The Jeep veered over the raised concrete median divider, crossed over the eastbound lanes and crashed head-on into a tree.

Police said he may have suffered a "medical event" before the accident, but the report did not elaborate, and it said officials would need to perform an autopsy to know for sure.

The report said a woman in the vehicle, identified as Barbara L. Poffo, 56, suffered minor injuries. A statement from Stamford, Conn.-based World Wrestling Entertainment said the passenger was the wrestler’s current wife. Both were wearing their seatbelts, according to the police report.

"Poffo will be greatly missed by WWE and his fans," the statement said.

Savage was a charismatic wrestler made famous for his "Macho Man" nickname and his "Oooh Yeah!" catchphrase. He was a champion in Vince McMahon’s World Wrestling Federation, and later Ted Turner’s now-defunct World Championship Wrestling.

Poffo was under contract with WWE from 1985 to 1993 and held both the WWE and Intercontinental Championships.

"Our sincerest condolences go out to his family and friends. We wish a speedy recovery to his wife," WWE said.

Savage defined the mega-watt personalities of the 1980s World Wrestling Federation (now WWE). He wore sequined robes bejeweled with "Macho Man" on the back, rainbow-colored cowboy hats and colorful bandanas and oversized sunglasses, part of a unique look that helped build the WWF into a mainstream phenomenon.

For most of his career, his valet, Miss Elizabeth, was by his side. The woman, Elizabeth Hulette, was his real-life wife at the time. They later divorced, and Hulette died in 2003 at 42 in what was later ruled a prescription drug overdose.

Savage’s death was not the first to catch the wrestling world by surprise.

Chris Benoit killed his wife and son and then committed suicide in their Georgia home in 2007 Benoit was 40.

Eddie Guerrero was 38 when he died of a heart attack in 2005 after a history of alcohol and drug problems.

Curt "Mr. Perfect" Hennig died of a cocaine overdose in 2003 at 44. That same year, Michael "Road Warrior Hawk" Hegstrand died from a heart attack at 46. He had battled alcohol and drugs, as well as steroids.

In 1999, wrestler Owen Hart, 33, was killed when he fell from an apparatus as he was being lowered into the ring from the ceiling of Kemper Arena in Kansas City, Mo.

The WWF made Savage their champion after a win over Ted DiBiase in the main event at WrestleMania in 1988.

Savage had not appeared for a major wrestling organization since 2004, when he performed for Total Nonstop Action.

He was at times both the most popular and most hated wrestler in entertainment. His flying elbow off the top rope was mimicked by basement and backyard wrestlers everywhere. Savage made good use of his deep, raspy voice as a corporate pitchman as well, for years ordering Slim Jim fans to "Snap into a Slim Jim!"

He’s most known for his legendary rivalries with Hulk Hogan, Ricky Steamboat and Ric Flair. Wrestlers took to Twitter to let fans know Savage won’t be forgotten.

"There’s probably five or six of us, with Andre (the Giant) and Hogan and thankfully myself and Flair, that, when their names pop up, even if you’re not a fan, you know who in the hell these people are," said former wrestler and WWE Hall of Famer Dusty Rhodes. "You say, ‘I know this guy. I know Macho Man Randy Savage.’ He was part of that breed. We lost a good one."

Dwayne "The Rock" Johnson hailed Savage as one of his childhood inspirations and heroes, while Mick "Cactus Jack" Foley called Savage "one of my favorite performers."

Hogan said he and Savage had just started talking again after 10 years.

"He had so much life in his eyes & in his spirit, I just pray that he’s happy and in a better place and we miss him," Hogan wrote.

While so many personalities who left the WWF for WCW like Hogan, Roddy Piper and Mean Gene Okerlund were welcomed back to the company and even inducted into the Hall of Fame, Savage never returned.

Rhodes said Savage had prudently saved his money and was content to remain out of the spotlight.

"He was a recluse, almost," Rhodes said by phone. "Whatever he was doing, he wanted that privacy. Yeah, he was out of the picture for 10 years, but he didn’t want to be in the picture."

Savage was a minor league catcher in the 1970s for St. Louis and Cincinnati before turning in the uniform for tights. His father, Angelo Poffo, was a longtime wrestler, and his brother, "Leaping" Lanny Poffo, was also a 1980s WWF mainstay. Condolences from fans poured in to Lanny Poffo’s Facebook page on Friday.

Funeral arrangements were not immediately available.

AP Sports Writer Dan Gelston in Philadelphia contributed to this report.

Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil d'actualité sur le coronavirus.


Voir la vidéo: 2019 The Incredible Hulk Coaster On Ride Front Seat HD POV Universals Islands of Adventure Orlando (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Ackerman

    Oui, c'est la réponse compréhensible

  2. Meztijar

    bon travail

  3. Tolmaran

    comment télécharger l'aide

  4. Cal

    Je pense que vous accepterez l'erreur. Entrez nous discuterons. Écrivez-moi en MP, on s'en occupe.

  5. Karl

    Et qu'est-ce qui suit?



Écrire un message