Recettes traditionnelles

10 boissons surprenantes à calories vides à éviter

10 boissons surprenantes à calories vides à éviter

Habituellement, lorsque nous essayons d'améliorer notre alimentation en matière de boissons, le soda est la première chose à faire. Nous avons vu les études et lu la littérature qui nous dit qu'une toute petite boîte de sirop de maïs à haute teneur en fructose de couleur caramel se faisant passer pour un rafraîchissement est à peu près la pire chose à atteindre lorsque nous avons soif. Même les sodas light ne sont plus sans danger, de nouveaux rapports prouvent que les personnes qui boivent des sodas light finissent par consommer plus de calories par jour que celles qui n'en boivent pas.

10 boissons surprenantes à calories vides à éviter (diaporama)

Mais buvons-nous vraiment plus intelligemment ? Selon Mason Bendewald, directeur de la production chez DailyBurn, "beaucoup de gens ne savent pas combien de calories vides supplémentaires ils consomment à partir des seules boissons qui sont nulles, ou d'une quantité négligeable d'ingrédients dont notre corps a réellement besoin". Par exemple, la plupart des gens savent qu'ils ont besoin de boire de l'eau pour se réhydrater après une séance d'entraînement, mais beaucoup optent pour des «eaux vita» aromatisées pour une alternative plus savoureuse à l'eau plate.

C'est, dit Bendewald, une erreur - parce qu'il y a plus de sucre que de vitamines dans la plupart de ces boissons ; « Une bouteille par jour pendant 5 jours ajoute 750 calories vides supplémentaires. Au lieu de cela, obtenez votre « vitas » des légumes et des fruits et profitez en même temps des avantages des antioxydants et des fibres. Que diriez-vous d'un petit jus de mangue tropicale (16 oz) Jamba ? Eh bien, cette petite boisson contient 45 g de sucre et 210 calories ! »

Toutes ces calories supplémentaires ne servent à rien, car elles ne nous rassasient pas. Malheureusement, notre corps n'enregistre pas les calories liquides de la même manière qu'il enregistre les calories alimentaires, il est donc possible de boire beaucoup plus de calories que ce dont nous avons besoin simplement parce que nous n'avons jamais cette sensation de satiété qui dit « Stop ! »

Alors, quelles boissons sournoises gâchent secrètement votre nombre de calories ? Continuez à lire pour le découvrir!

Lait écrémé

Pendant des années, il était de notoriété publique que lait écrémé était une meilleure option laitière que le lait entier plus calorique. Dernièrement, cependant, les chercheurs ne sont pas si sûrs. Une étude récente a montré que les enfants qui buvaient du lait écrémé avaient tendance à être plus lourds que les enfants qui buvaient 2 % ou plus. L'une des raisons pourrait être que le lait écrémé n'est tout simplement pas aussi copieux que son homologue plus gras.

Jus d'orange en bouteille

Alors que les publicités sur le jus d'orange vous feraient croire qu'un verre de jus non concentré est tout aussi sain que de manger une orange mûre, ce n'est tout simplement pas le cas. Grâce aux packs d'arômes et au traitement, la plupart jus d'épicerie contient autant de sucre qu'un soda et peu de nutriments présents dans les fruits frais.

En savoir plus sur les 10 boissons surprenantes à calories vides que vous devriez éviter


Des aliments surprenants que vous pensez être végétaliens mais qui ne le sont pas

Le vin est-il vegan ? Et le pain ? Voici une liste d'aliments que vous voudrez peut-être surveiller.

Bien sûr, vous savez éviter la viande, les produits laitiers, les œufs et le poisson lorsque vous êtes végétalien. Mais il n'est pas toujours facile pour un végétalien de dire quels aliments sont sûrs et il peut être encore plus difficile pour une personne novice de manger végétalien de décider quels aliments sont vraiment végétaliens. Il est important de revérifier les étiquettes et les listes d'ingrédients pour éviter les ingrédients d'origine animale cachés dans vos aliments et boissons.

Voici 13 aliments qui ne sont pas toujours végétaliens et auxquels vous voudrez peut-être faire attention.

1. Chocolat

Le cacao lui-même est végétalien, mais parfois du lait ou des produits laitiers sont ajoutés, même au chocolat noir. De nombreuses marques de chocolat demandent si leur produit est végétalien, mais vérifiez la liste des ingrédients des produits laitiers (y compris le lactosérum et la caséine).

2. Bière et vin

La Isinglass, une substance à base de gélatine dérivée du poisson, est utilisée comme agent clarifiant dans certaines bières et vins. D'autres ingrédients non végétaliens parfois utilisés sont la caséine (du lait) et les blancs d'œufs. Étant donné que ces ingrédients ne figurent pas sur les vins et les bières, vous devriez demander à un employé du magasin ou contacter la marque si vous avez des questions.

3. Bonbons

Les bonbons sucrés comme les bonbons gélifiés, les bonbons acidulés et les guimauves peuvent contenir de la gélatine. La gélatine est dérivée du collagène animal et serait répertoriée comme ingrédient. De nombreux bonbons sont fabriqués avec d'autres agents épaississants végétaliens, tels que l'agar-agar.

4. Sucre

Le sucre de table est fabriqué à partir de canne à sucre ou de betteraves sucrières, deux ingrédients entièrement végétaux. Une partie du sucre est traitée avec du charbon d'os, qui est utilisé dans le processus de raffinage et aide à blanchir le sucre. Le sucre certifié biologique par l'USDA n'est pas autorisé à utiliser de l'omble d'os, et de nombreuses marques ont commencé à appeler lorsqu'elles sont végétaliennes.

5. Crémiers non laitiers

Ne vous laissez pas berner par la description non laitière - beaucoup de ces crèmes contiennent de petites quantités (moins de 2 pour cent) de caséinate de sodium, un dérivé à base de lait.

6. Aliments rouges

Certains aliments et boissons teints en rouge (par exemple, les yaourts, les jus de fruits, les sodas et les bonbons) peuvent contenir un ingrédient appelé carmin (ou cochenille ou acide carmique), qui est dérivé d'un insecte, la cochenille. Regardez la liste des ingrédients sur les aliments à base de colorant rouge.

7.Sauce Worcestershire

Bien que des marques végétaliennes soient disponibles, les recettes traditionnelles de ce condiment incluent les anchois.

8. Burgers végétariens

De nombreux hamburgers végétariens contiennent des œufs ou des produits laitiers, alors vérifiez les étiquettes. Heureusement, vous pouvez facilement trouver des variétés végétaliennes en magasin.

9.Miel

Le miel est un peu controversé au sein de la communauté végétalienne. Parce qu'il provient des abeilles, de nombreux végétaliens, mais pas tous, choisissent d'éviter le miel.

10. Soupe miso

De nombreux restaurants utilisent un bouillon à base de poisson (dashi) pour préparer leur soupe miso, alors demandez s'il existe une version végétarienne au menu. Cependant, l'ingrédient miso est adapté aux végétaliens et vous pouvez préparer une soupe miso végétalienne à la maison.

11. Pain

Certains pains peuvent contenir du lait, des œufs, du beurre ou d'autres sous-produits animaux.

12. Yaourts et fromages à base de soja

On pourrait penser que ces produits seraient végétaliens, mais pas toujours. Lisez l'étiquette pour vous assurer que ces produits à base de soja ne contiennent pas de caséine protéique à base de lait.

13. Produits enrichis en oméga-3

Le jus d'orange sain pour le cœur contient des oméga-3 car il contient des ingrédients à base de poisson comme le tilapia, la sardine et l'anchois. Assurez-vous de vérifier les autres aliments avec une promesse d'oméga-3 pour voir s'ils sont végétaliens.


L'aliment surprenant à faible teneur en glucides que vous devriez éviter car il ralentit votre métabolisme le matin

Mettons les choses au clair concernant les glucides : tout le monde en a besoin ! Notre corps utilise des glucides pour créer de l'énergie. Certains glucides sont bons et d'autres mauvais. Les bons glucides, également connus sous le nom de glucides lents, sont riches en fibres, ils libèrent donc lentement de l'énergie dans la circulation sanguine, vous aident à éviter les pics d'insuline et de sucre dans le sang, et stabilisent le métabolisme et empêchent ainsi la prise de poids. Les mauvais glucides manquent de fibres et regorgent de sucre et d'ingrédients transformés - pensez aux bagels, aux crêpes, aux muffins, etc. Mais même opter pour certains aliments à faible teneur en glucides peut nuire au métabolisme.

Vous pourriez penser que vous évitez la farine blanche et que vous ne mangez que du pain de blé sain à faible teneur en glucides. Mais ce n'est pas parce qu'un aliment est décrit comme « blé entier » ou « à sept grains » qu'il est bon pour vous, à moins qu'il ne contienne au moins 4 grammes de fibres. &ldquoLe blé raffiné, alias la farine blanche, ne contient aucun élément nutritif et laisse votre corps plus affamé que lorsque vous vous asseyez pour manger», explique le Dr Marizelle Arce, médecin naturopathe. Tout aliment qui répertorie la &ldquoweheat farine&rdquo ou &ldquounblanchie enrichie&rdquo est une pure malbouffe favorisant la prise de poids. « Ces glucides à calories vides entraîneront le stockage et la transformation du prochain repas en graisse », dit-elle. Choisissez toujours des variétés à grains entiers étiquetées &ldquo100% grains entiers&rdquo ou &ldquo100% blé entier&rdquo. Vérifiez ensuite la liste des ingrédients pour vérifier que la farine enrichie et raffinée n'est pas le premier ingrédient.

Et ne vous appuyez pas sur les glucides GF. &ldquoÀ moins que vous n'ayez une intolérance au gluten, il n'y a aucune raison de substituer des aliments à leurs homologues au gluten», explique Alix Turoff, nutritionniste et formatrice à New York. Les versions GF de vos aliments préférés pour le petit-déjeuner (gaufres, crêpes, muffins) sont toujours plus riches en calories et en glucides que les versions originales. &ldquoSi vous optez pour le sans gluten et supprimez tous les aliments transformés, c'est une autre histoire,&rdquo dit-elle, &ldquomais ne vous laissez pas berner par des aliments qui semblent sains simplement parce qu'ils sont &lsquogluten&rsquo.&rdquo Un repas fait de ces aliments vides les glucides vous laisseront affamés et peu motivés pour faire de l'exercice. Et c'est le cycle qui va continuer toute la journée. C'est une mauvaise nouvelle.

Mais vous devez toujours inclure des fibres au petit-déjeuner. « La fibre aide à stimuler le métabolisme », déclare Brooke Zigler, diététicienne à Austin, au Texas. "Votre corps a du mal à digérer les aliments riches en fibres, ce qui signifie que vous brûlez des calories tout en essayant de faire le travail", dit-elle. De plus, toutes ces fibres dans votre ventre interfèrent avec les graisses et les calories. Il absorbe en fait les calories et les graisses des autres aliments avant que votre corps ne soit capable d'absorber les ennemis. Boom. Perte de poids.

Le meilleur choix pour un petit-déjeuner à faible teneur en glucides et riche en fibres est l'avoine coupée en acier. Habillez un bol avec des fruits frais et de la cannelle. Pensez à ajouter du quinoa. Il abaisse en fait la glycémie, ce qui est important pour une perte de poids saine, car l'excès de glucose est stocké sous forme de graisse dans le corps. Le quinoa prend une multitude de saveurs, il est donc incroyablement polyvalent pour le petit-déjeuner.


6 aliments et boissons surprenants que vous ne devriez jamais manger ensemble

Certains aliments jouent vraiment bien ensemble. Prenez ces 13 combos d'aliments qui améliorent la santé, par exemple. Leurs composés chimiques fusionnent pour créer une symbiose nutritionnelle suralimentée. C'est une chose belle et savoureuse. D'autres aliments, cependant, ne jouent pas si bien ensemble et nous parlons de combos qui vous laissent ballonné, font monter le taux de sucre dans le sang et atténuent l'absorption de nutriments importants. Ici, six couples à éviter si vous voulez vous sentir mieux :

Thé + lait
"Le thé noir est riche en antioxydants qui agissent pour réduire l'inflammation liée à de nombreuses maladies chroniques, notamment les maladies cardiaques et le diabète", explique Alissa Rumsey, RD, porte-parole de l'Académie de nutrition et de diététique. Cependant, éclabousser même un peu de lait (de vache ou de soja) dans votre tasse court-circuite ces avantages : « Les protéines du lait se lient aux antioxydants du thé et les empêchent d'être absorbées », explique-t-elle.

De plus, le lait n'offre même pas un boost de calcium dans cette situation. "La caféine dans le thé peut diminuer l'absorption du calcium", explique Rachel Meltzer Warren, RDN, auteur de Le guide de la fille intelligente pour devenir végétarienne. "Si vous voulez vraiment ajouter quelque chose de bon à votre thé, pressez-y plutôt du citron. Cela augmentera en fait la quantité d'antioxydants que votre corps peut absorber."

Pain blanc + confiture

"Les glucides simples augmentent le plus la glycémie", déclare Liz Weinandy, RD, MPH, diététicienne au centre médical Wexner de l'Ohio State University. Mettez-en deux ou plus ensemble&mdashthink pain blanc et confiture ou soda et frites&mdashand vous avez une recette pour un désastre. "Votre glycémie augmente rapidement et votre corps doit travailler très dur pour la faire baisser en libérant de l'insuline du pancréas", explique Weinandy. Une fois que cette baisse inévitable se produit, votre énergie et votre humeur peuvent baisser, vous laissant fatigué et irrité.

« À long terme, ce processus peut finir par user le pancréas et créer une résistance à l'insuline et du diabète », ajoute Weinandy. Une idée plus intelligente : remplacez ces glucides raffinés par des grains entiers riches en fibres, qui aident à ralentir la digestion et à vous éloigner des montagnes russes de la glycémie.

Salade + vinaigrette sans gras
"Lorsque vous évitez le gras dans votre salade, vous mettez un obstacle à l'absorption des nutriments", explique Meltzer Warren. En effet, une étude dans le Journal américain de nutrition clinique ont découvert que les caroténoïdes et les pigments végétaux liés à un risque réduit de cancer, de maladies cardiovasculaires et de dégénérescence maculaire sont plus facilement absorbés lorsqu'ils sont associés à un pansement riche en graisses par opposition aux variétés faibles en gras ou sans gras. Mais vous n'avez pas besoin d'une grosse coulée de ranch pour profiter des avantages et des légumes verts avec de l'huile d'olive et du vinaigre et vous êtes prêt à partir.

Alcool + caféine

Vous connaissez l'exercice : vous buvez du vin au dîner, vous commencez à bâiller après quelques verres et vous vous régalez avec un cappuccino après le repas. Mauvaise idée. Pourquoi? Le regain d'énergie que vous procure la caféine peut masquer une intoxication, vous sous-estimez donc à quel point vous êtes ivre. Il en va de même pour le mélange direct de caféine + alcool (pensez à la vodka et au Red Bull ou au café et au Kahlua). Des recherches menées à la faculté de médecine de l'Université Wake Forest ont révélé que les personnes qui combinent caféine et alcool courent un plus grand risque d'avoir un accident que celles qui évitent le combo.

Lentilles + vin rouge
Les vins rouges contiennent des composés appelés tanins. Lorsque les tanins se mélangent à des sources de fer d'origine végétale, comme ceux que l'on trouve dans les lentilles et le soja, cela entrave sérieusement la capacité de votre corps à absorber le minéral. Cette question est particulièrement pertinente pour les végétaliens et les végétariens, note Rumsey : « Le fer d'origine végétale est déjà plus difficile à absorber que le fer à base de viande », dit-elle. "Ajoutez des tanins au mélange et il est d'autant plus difficile d'obtenir le fer dont vous avez besoin."

Burgers + bière

"Les deux sont traités par le foie, et votre corps donne naturellement la priorité à la décomposition de l'alcool en premier, car il reconnaît l'alcool comme une toxine", explique Rumsey. Cela laisse la graisse flotter dans votre circulation sanguine, où elle peut ensuite être stockée dans les tissus adipeux. De plus, vous vous sentirez particulièrement dégoûtant par la suite. "Les graisses ralentissent la digestion des aliments, c'est pourquoi un repas riche en graisses peut vous faire vous sentir bourré et ballonné longtemps après l'avoir mangé", explique Rumsey.


Une différence clé entre les aliments à éviter et les aliments adaptés aux céto : la teneur nette en glucides

Qu'est-ce que j'entends par « glucides nets » ? Techniquement, c'est un terme que nous utilisons pour déchiffrer la quantité de glucides que notre corps peut entièrement absorber à partir des grammes de fibres alimentaires qu'un aliment particulier contient. De nombreux pays, tels que les États-Unis et le Canada, incluent les fibres alimentaires dans le nombre total de glucides sur les étiquettes des aliments.

Étant donné que les fibres ne sont pas absorbées et utilisées de la même manière que les glucides nets (c. production. (Si vous vivez en Europe, en Australie ou en Océanie, les « glucides » sur les étiquettes de vos aliments reflètent déjà la teneur nette en glucides de l'aliment, vous n'aurez donc pas à faire de calculs.)

En d'autres termes, un aliment adapté aux céto est un aliment à faible teneur en glucides nets (c'est-à-dire la quantité de glucides totaux moins les fibres totales pour ceux qui ne vivent pas en Europe, en Australie ou en Océanie).

Prenons les légumes par exemple. Pourquoi tous les légumes ne sont-ils pas compatibles avec le céto ?

Bien que les légumes fassent partie intégrante de l'alimentation, cela ne signifie pas que chacun est également compatible avec le céto. (Sain ne veut pas toujours dire compatible céto et compatible céto ne veut pas toujours dire sain.)

Si nous comparons le chou frisé (un légume vert feuillu) à une patate douce (un tubercule féculent), nous constaterons qu'une tasse de chou frisé haché n'a

5 grammes de glucides nets (6,7 g de glucides totaux moins 1,3 gramme de fibres alimentaires) tandis qu'une tasse de patate douce en cubes contient environ 22 grammes de glucides nets (4 grammes de fibres soustraits de 26 grammes de glucides totaux). Cette différence frappante prend encore plus d'importance lorsque nous l'examinons dans le contexte d'un régime céto dans son ensemble.

Pour la plupart d'entre nous, limiter les glucides nets à moins de 25 grammes par jour pendant environ une semaine est ce que nous devons faire pour entrer dans une cétose profonde. Si nous devions augmenter notre consommation nette quotidienne de glucides au-dessus de 25 grammes, il serait de plus en plus difficile de maintenir des niveaux plus profonds de cétose. Une fois que nous consommons plus de 50 grammes de glucides nets par jour, il sera presque impossible pour la plupart d'entre nous de maintenir une cétose (sauf si vous êtes très actif).

Si vous jetez un œil à notre exemple de légumes d'avant, vous pouvez maintenant voir pourquoi les tubercules féculents ne sont pas compatibles avec le céto. Bien que manger un tubercule féculent ne vous voue pas à l'oubli du sucre, manger une patate douce au lieu du chou frisé rendra beaucoup plus difficile l'obtention et le maintien de la cétose (en supposant que vous mangiez suffisamment de graisses et de protéines).

Cela étant dit, la différence entre un aliment compatible avec le céto et un aliment que nous devrions éviter sur le céto comporte des zones grises. Avec une diligence raisonnable, il est possible d'intégrer des aliments riches en glucides dans votre alimentation sans vous expulser de la cétose.


10 boissons surprenantes à calories vides à éviter - Recettes

Pas nécessairement. Bien qu'elles contiennent moins de calories, de nombreuses bières légères contiennent presque autant d'alcool que la bière ordinaire, soit environ 85 % autant, soit 4,2 % contre 5,0 % d'alcool en volume, en moyenne.

Vérifiez la teneur en alcool de votre boisson. Les boissons maltées ne sont pas tenues d'indiquer leur teneur en alcool sur les étiquettes, vous devrez donc peut-être visiter le site Web de l'embouteilleur.

Combien de "boissons"s y a-t-il dans une bouteille de vin ?

Une bouteille typique de 25 onces (750 ml) de vin de table contient environ 5 boissons "standard", chacune contenant environ 5 onces. Cette portion de vin contient à peu près la même quantité d'alcool qu'une bière ordinaire de 12 onces ou 1,5 once de spiritueux à 80 degrés.

Apprenez à quoi ressemblent 5 onces en les mesurant à la maison. De cette façon, vous pouvez estimer le nombre de boissons standard qui vous sont servies dans un restaurant ou un bar qui utilise de grands verres et des portions généreuses.

Mélanger de l'alcool avec certains médicaments peut provoquer des nausées, des maux de tête, de la somnolence, des évanouissements, une perte de coordination, des saignements internes, des problèmes cardiaques et des difficultés respiratoires. L'alcool peut également rendre un médicament moins efficace. Pour plus d'informations, voir Interactions nocives : Mélanger de l'alcool avec des médicaments.

Les maladies du foie (comme l'hépatite C), les troubles bipolaires, le rythme cardiaque anormal et la douleur chronique sont des exemples de conditions médicales pour lesquelles il est plus prudent d'éviter de boire.

Parmi les dangers de la consommation d'alcool chez les mineurs :

  • Chaque année, on estime que 5 000 personnes de moins de 21 ans meurent de blessures liées à l'alcool.
  • Plus les gens sont jeunes lorsqu'ils commencent à boire, plus ils sont susceptibles de développer un trouble lié à la consommation d'alcool à un moment donné de leur vie.
  • La consommation d'alcool chez les mineurs est illégale : une arrestation peut entraîner la perte d'un emploi, d'un permis de conduire ou d'une bourse d'études.

Même des quantités modérées d'alcool peuvent altérer considérablement les performances de conduite et votre capacité à utiliser d'autres machines, que vous ressentiez ou non les effets de l'alcool.

La consommation excessive d'alcool pendant la grossesse peut causer des lésions cérébrales et d'autres problèmes graves chez le bébé. Comme on ne sait pas encore si une quantité d'alcool est sans danger pour un bébé en développement, les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir ne devraient pas boire.

Risque le plus élevé

Environ 50 % des personnes qui boivent dans ce groupe ont un trouble lié à la consommation d'alcool.

Risque accru

Cette catégorie « risque accru » contient trois groupes de modes de consommation différents. Dans l'ensemble, près de 20 % des personnes qui boivent dans cette catégorie ont un trouble lié à la consommation d'alcool.

Consommation d'alcool à faible risque

Environ 2 % seulement des buveurs de ce groupe souffrent de troubles liés à la consommation d'alcool.

Une boisson standard américaine contient environ 0,6 once liquide ou 14 grammes d'alcool pur (également connu sous le nom d'équivalent d'une boisson alcoolisée). C'est la quantité dans 12 onces de bière ordinaire, 5 onces de vin de table ou 1,5 onces de spiritueux distillés à 80 degrés.

Les spiritueux distillés comprennent la vodka, le whisky, le gin, le rhum et la tequila.

Consommation légère à modérée

Consommation excessive ou à risque

  • Hommes : Plus de 4 verres par jour ou plus de 14 verres par semaine
  • Femmes : Plus de 3 verres par jour ou plus de 7 verres par semaine

Consommation d'alcool à faible risque

Hommes: Pas plus de 4 verres par jour et pas plus de 14 par semaine

Femmes: Pas plus de 3 verres par jour et pas plus de 7 par semaine

Les personnes ayant un parent, un grand-parent ou un autre parent proche atteint d'alcoolisme ont un risque plus élevé de devenir dépendantes de l'alcool. Pour beaucoup, il peut être difficile de maintenir des habitudes de consommation à faible risque.

Gardez votre rythme : il est préférable de ne pas prendre plus d'un verre standard par heure, avec des "espaceurs de boissons" non alcoolisés entre les boissons alcoolisées. N'importe quel jour, restez dans des niveaux à faible risque de pas plus de 4 verres pour les hommes ou 3 pour les femmes. Notez qu'il faut environ 2 heures au corps adulte pour décomposer complètement une seule boisson. Ne conduisez pas après avoir bu.

À titre de comparaison, la bière ordinaire contient 5 % d'alcool par volume (alc/vol), le vin de table environ 12 % alc/vol et les spiritueux distillés purs à 80 % alc/vol.

Le pourcentage d'alcool par volume (alc/vol) pour les spiritueux distillés est indiqué sur les étiquettes des bouteilles et peut également être trouvé en ligne. C'est la moitié du « proof », de sorte que les spiritueux à 80 % d'alcool contiennent 40 % d'alcool/vol.

Convertir la preuve en alc/vol

Entrez dans la preuve de l'alcool dans le champ de gauche pour calculer automatiquement l'alc/vol.


10 aliments et boissons surprenants qui ne conviennent pas aux végétaliens

Méfiez-vous des guêpes décomposées dans les figues, des colles dérivées de la vessie de poisson dans la bière, de la pâte contenant des produits d'origine animale et de la gélatine dans certains chewing-gums

Suivez l'auteur de cet article

Suivez les sujets de cet article

V eganvier 2018 a décollé comme jamais auparavant cette année. Cela a probablement été une tâche difficile à entreprendre pour les amateurs de viande, de fromage et de chocolat - qu'ils aient relevé le défi pour des raisons de santé, des préoccupations éthiques ou des causes environnementales.

Mais si vous avez tenu vos résolutions jusqu'à présent, vous serez peut-être déçu de découvrir qu'il existe une bonne quantité d'aliments et de boissons non végétaliens plutôt surprenants pour vous faire trébucher.

Certains de ces aliments non végétaliens inattendus peuvent être décisifs pour ceux qui se demandent si Veganuary devrait devenir un engagement de style de vie à long terme ou s'il devrait rester une expérience à court terme.

Quoi qu'il en soit, plus vous en saurez sur ce qui est végétalien et ce qui ne l'est pas, plus il vous sera facile d'éviter la tentation ou de prendre des décisions éclairées sur votre mode de vie.

Trop souvent, cependant, il semble que les produits d'origine animale soient cachés dans les petits caractères.

1. Bière

C ertaines bières (en particulier de nombreuses bières britanniques) sont filtrées avec de l'isinglass, qui est une membrane provenant de vessies de poissons tropicaux. L'ingrédient est utilisé comme agent de collage pour éliminer le trouble des bières et les rendre plus claires, plus lumineuses et plus attrayantes pour les buveurs.

Mais bien que certaines bières britanniques utilisent de la colle de verre, de la gélatine, de la glycérine ou de la caséine, les bières allemandes et belges utilisent des méthodes de brassage traditionnelles, qui sont végétaliennes - selon la loi allemande sur la pureté ou Reinheitsgebot, qui a statué que seuls les ingrédients de l'eau, des céréales (orge ou blé ), du houblon et de la levure pourraient être utilisés.

Heureusement, d'autres brasseurs, qu'ils soient multinationaux ou micro, se plaignent du mal de mer des clients à propos du produit à base de poisson et du fait qu'ils ont soif de bière végétalienne. La Campagne pour la Real Ale (Camra) a appelé les brasseurs à retirer l'isinglass, et Guinness a annoncé en 2016 que sa bière pression serait adaptée aux végétaliens, et d'autres grands brasseurs, dont Carlsberg, Stella Artois et Heineken, obtiennent également le feu vert pour Veganuary après -travailler les pintes. Prost !

2. Vin

Pendant le processus de vinification, le vin est filtré à travers des agents qui peuvent inclure du sang et de la moelle, des protéines de lait et des fibres de coquilles de crustacés et de gélatine, afin de réduire le trouble et la turbidité du liquide.

Cependant, si votre journée a été très dure, n'ayez crainte, il existe des vins végétaliens. Les vignerons respectueux des animaux se tournent vers le charbon actif et la bentonite d'argile volcanique pour traiter leurs produits, et ces vins végétaliens arrivent dans les rayons des supermarchés. La coopérative s'est engagée à étendre sa gamme de vins végétaliens à 100 produits d'ici la fin de cette année et Waitrose compte plus de 200 vins répertoriés comme végétaliens.

3. Sauce Worcestershire

Si Lea & Perrins est souvent l'ingrédient clé pour compléter votre plat ou perfectionner votre Bloody Mary le week-end, il vaut la peine de considérer que ce sont en fait les anchois fermentés qui donnent à cette marque britannique sa fameuse saveur umami.

Heureusement, il existe d'autres marques parmi lesquelles choisir, comme la sauce biona Worcestershire Biona (2,89 £, Holland et Barrett) - ou vous pouvez même préparer votre propre sauce Worcestershire à la maison (la ressource végétalienne One Green Planet a une recette disponible en ligne, tout comme la blogueuse Martha Stewart).

4. Margarine

Il est communément admis que la margarine est l'alternative végétalienne au beurre. Cependant, la vérité est qu'il contient souvent des traces de lactosérum, de gélatine et de protéines de lait. Vérifier la liste des ingrédients est l'un des seuls moyens de s'assurer que votre margarine ne contient aucun ingrédient dérivé du lait.

PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), a un guide du beurre et de la margarine végétaliens à base de plantes.

5. Bagels

Il s'avère que ces affaires farineuses peuvent être tout aussi plumeuses. De nombreux pains, bagels et pizzas contiennent une L-cystéine, un acide aminé le plus souvent dérivé des poils humains, de canard ou de porc. Les fabricants de produits alimentaires ajoutent cet acide aminé au pain car il aide à accélérer la production en usine à grande échelle et peut améliorer la texture des produits de boulangerie commerciaux, y compris les bagels et les beignets.

Des versions synthétiques et microbiennes de la L-cystéine existent et sont utilisées dans certains produits, mais elles sont actuellement plus coûteuses que la L-cystéine dérivée des cheveux ou des plumes. Donc, si vous voulez éviter les produits d'origine humaine ou animale, cela vaut la peine de faire des recherches.

Pour référence, le numéro E de la L-cystéine est E920. Selon The Vegan Society, un certain nombre d'autres additifs alimentaires peuvent être dérivés de produits d'origine animale. Les exemples incluent E120, E322, E422, E 471, E542, E631, E901 et E904.

6. Jus d'orange

Le jus de fruits peut sembler être la boisson végétalienne parfaite pour le petit-déjeuner, mais si vous le buvez dans un carton, il est peut-être temps de commencer à lire les ingrédients de plus près.

Certains jus enrichis (ceux qui ont ajouté des ingrédients pour augmenter le nombre de vitamines) contiennent de la vitamine D3 obtenue à partir de la lanoline, la substance cireuse de la laine de mouton. Si votre jus d'orange vous promet un cœur sain, vous avez encore plus de problèmes, car les acides gras oméga-3 ajoutés sont dérivés de l'huile de poisson et de la gélatine de poisson. Les anchois sont une source commune.

Selon Business Insider, le jus d'orange Tropicana Healthy Heart répertorie le tilapia, la sardine et l'anchois dans les ingrédients. Pour éviter de casser les régimes végétaliens, recherchez du jus d'orange à 100 % sur l'emballage - ou commencez à presser le vôtre.

Vous devez également rechercher la présence de carmin dans les limonades roses et les jus de pamplemousse, qui sont fabriqués à partir de coquilles broyées de cochenilles.

7. Figues

Pour éviter une fin collante à Veganuary, les figues valent la peine d'être évitées. Après avoir pondu leurs œufs à l'intérieur du fruit, les guêpes femelles sont souvent incapables de s'échapper et se décomposent à l'intérieur.

Les non-végétaliens ne devraient pas trop s'inquiéter car la figue produit une enzyme qui décompose la guêpe en une protéine, mais techniquement, lorsque vous mordez dans une figue, vous grignotez souvent le sous-produit d'une carcasse de guêpe.

Malgré cela, il est peu probable que vous ayez ingéré trop de guêpes mortes au fil des ans. Les figues comestibles britanniques sont normalement des variétés de la figue commune qui sont encore pollinisées par les guêpes mais n'agissent pas comme un incubateur fruité pour les œufs. Et certaines variétés ont même été sélectionnées pour s'autoféconder, supprimant l'implication des guêpes dans l'ensemble du processus.

8. Bonbons rouges - et rouge à lèvres

Les sucres artificiels semblent aller de pair avec la coloration naturelle contenue dans les bonbons rouges, qui sont colorés par des punaises broyées, principalement des cochenilles. Le carmin, le colorant rouge souvent utilisé en confiserie, est obtenu en faisant bouillir les insectes broyés avec du carbonate de sodium ou de l'ammoniaque.

Il est utilisé comme colorant dans le maquillage comme les rouges à lèvres, les fonds de teint et les ombres à paupières, tandis que les os d'animaux bouillis fournissent la graisse - ou le suif, comme on l'appelle plus communément.

9. Chewing-gum

Avant de rentrer dans un chewing-gum pour étouffer une fringale ou résister à une tentation chocolatée, il vaut la peine de vérifier le dos de l'emballage, car certaines gommes utilisent des bases à base de gélatine ou d'acide stéarique, dérivés d'animaux.

Les guimauves, les oursons gommeux et les produits gélifiés contiennent souvent de la gélatine comme épaississant. La gélatine est fabriquée à partir de produits d'origine animale bouillants tels que les restes de peau et d'os provenant de la transformation de la viande. Vous pouvez également le trouver dans certains enrobages de pilules, gelées, yaourts et produits de beauté.

10. Sucre blanc

P our ceux d'entre vous qui attendent avec impatience un ou deux morceaux de sucre dans votre thé au lait d'amande l'après-midi, il serait peut-être préférable de s'en tenir au sucre de coco ou au sirop d'érable.

Le sucre blanc est souvent blanchi après avoir été filtré à travers des os d'animaux. Le charbon d'os est fabriqué en chauffant des os d'animaux à des températures incroyablement élevées et aide à éliminer les impuretés du sucre.

Mais ne pensez pas que passer au sucre roux rendra votre dent sucrée plus végétarienne : le sucre roux n'est que du sucre blanc avec de la mélasse rajoutée, il n'y a donc aucune garantie qu'il ait évité le processus de filtration des os d'animaux. La valeur nutritionnelle de la mélasse est minime, c'est donc un autre mythe que le sucre brun est plus sain (comme démystifié par le New York Times.)

Comme toujours, il vaut la peine de vérifier l'étiquette et de se référer au guide de la Vegan Society pour éviter les produits non végétaliens. Toutes les marques n'adoptent pas encore ce processus. Billington's n'utilise pas de charbon d'os dans la fabrication ou la transformation de son sucre, et les dérivés d'os d'animaux n'ont pas été utilisés dans le processus de raffinage de la canne à sucre Tate & Lyle depuis le début des années 1990. Là où les os étaient historiquement utilisés pour absorber une partie des couleurs sombres du sucre, aujourd'hui, la décoloration peut également être obtenue par des procédés simples qui n'impliquent pas de blanchiment ou l'utilisation de dérivés d'origine animale.

Pendant ce temps, des produits tels que le sucre à glacer royal Silver Spoon contiennent du blanc d'œuf séché et ne conviendraient donc pas aux végétaliens, bien qu'il n'utilise pas le processus de carbonisation des os.


10 boissons surprenantes à calories vides à éviter - Recettes

Il y a certainement plus à ce fruit sans prétention qu'il n'y paraît. Bien qu'ils soient le plus souvent utilisés comme base pour les vinaigrettes ou pour ajouter de la saveur à la cuisine et à la pâtisserie, les citrons ont en réalité beaucoup plus à offrir que ne le permettent leurs rôles actuels de « partie partielle ». Riches en potassium, en acide folique, en vitamine B6 et en thiamine, les citrons contiennent également des quantités bancables de magnésium, de calcium, de phosphore et de vitamines A et E.

Leur pièce de résistance réside cependant dans leurs niveaux étonnamment élevés de Vitamine C. Un citron contient 187% de l'apport quotidien recommandé. La vitamine C est l'un des moyens les plus rapides et les plus simples de renforcer votre système immunitaire. Il aide à neutraliser les radicaux libres associés au vieillissement et aux maladies et il est également excellent pour la peau.

Cependant, le défi consiste à trouver comment en ingérer davantage, et commencer le matin est la solution parfaite. Les programmes de redémarrage guidé commencent tous avec du citron tous les matins, car c'est si bon pour vous. Si vous rejoignez l'un des programmes, un nutritionniste vous expliquera plus en détail ses avantages lors d'un redémarrage.

L'eau citronnée peut booster votre énergie

La réponse est à la fois étonnamment simple et très rafraîchissante. L'eau chaude et le citron sont un énergisant naturel. Il hydrate et oxygène le corps, le laissant rafraîchi et revitalisé pendant un certain temps. Contrairement au café, dont les effets sont de courte durée. Le plus grand avantage de boire de l'eau chaude et du citron est peut-être qu'il aide à maintenir votre corps dans un état alcalin. Interestingly, while lemon juice itself is acidic, it’s actually one of the most alkaline foods available.

The foods that cause an imbalance in our pH levels are the usual ‘low to no nutrition’ suspects —sugar, processed or excessively fatty foods, alcohol, certain meats, etc., so it’s no wonder that cold and flu causing bacteria and viruses thrive in this acidic environment. A diet overhaul is clearly in order if you fall into the above category, but a good first step is a daily regimen of a cup of warm water and the juice of half a lemon first thing in the morning.

Lemon juice is a digestive martial artist too, relieving symptoms such heartburn, belching and bloating in a natural and cost-effective manner, while the citric acid in this mighty fruit stimulates the liver and aids in detoxification by maximizing enzyme function. It’s also a fantastic natural solvent, making short work of the uric acid that causes joint pain and inflammation. Check out the 25 Anti-Inflammatory Juice Recipes mini-recipe book filled with the best recipes for fighting inflammation, plus tips on how to live a more anti-inflammatory lifestyle.

Here’s How I Use Lemon Juice Every Day

1. Drink the juice of one lemon in one cup of warm water first thing in the morning (on an empty stomach).

2. Make sure to wait 30 minutes before eating breakfast, as this will ensure your body gets the most energy and nutrients from the food you eat. Use fresh lemons (preferably organic and locally grown) and mineral rich filtered water.

3. In terms of water temperature, Goldilocks’ approach is key —not too hot, not too cold, but just right. In this case just right is lukewarm. Boiling water will destroy some of the enzymatic properties of fresh lemon, while icy cold water will hinder its digestive benefits.

4. It might take a little getting used to, but before you know you’ll be looking forward to this refreshing elixir. And even if you find you don’t end up acquiring a taste for it, the health benefits alone will inspire to keep going.

Upgrade Your Lemon Water

If you enjoy lemon water, you can boost it even more by making this Anti-Inflammatory Concoction with turmeric, ginger and honey. It’s one of our most popular recipes. Obtenez la recette.


8 Unlikely Sources of Hidden Sugars

Don’t be fooled into thinking these “healthy” choices are innocent – these foods are notorious for containing a high amount of added sugars. The good news is that there are low-sugar or no-added-sugar replacements for all of these.

1. Yogurt

Yogurt is often considered a healthy breakfast or snack option, but most people aren’t buying the plain varieties with no sugar added. Even a basic low-fat vanilla yogurt can contain more than 23 grams of sugar, with no fiber to help slow down absorption. This means that a single container of yogurt can eat up almost an entire day’s allowance of sugar. (3)

If you’re going to buy yogurt from the store, make sure it’s completely unsweetened, then top it with fresh berries. Even better, try making your own non-dairy, low-sugar coconut yogurt at home.

2. Salad Dressing

Salad dressing adds flavor to salads and, in many cases, makes them palatable. Who wants to eat a dry plate of lettuce, right? However, many salad dressings can also contain enough added sugars to put a hefty dent in your daily sugar allowance, with the creamier kinds often containing 13 or more grams of sugar per serving. (4)

Stick to basic vinaigrette dressings rather than creamy ones, or try whipping up this homemade lime tahini dressing – it pairs great with kale.

3. Granola Bars

There are hundreds of varieties of granola bars, nut bars, energy bars, and the like, but one thing that most have in common are sneaky-named sources of added sugars. Depending on the ingredients, these bars can range from 6 to 7 grams of sugar to upwards of 16 grams. (5, 6)

Replace store-bought granola bars with your own DIY snacks, like raw nuts mixed with seeds, beef jerky, or even keto bombs, which are rich in healthy fats and low in sugar.

4. Condiments

How much ketchup do you add to your hamburger or fries? Probably more than you think. An average amount of ketchup used for a meal contains 12 or more grams of sugar, and other condiments aren’t better, with barbecue sauce closer to 16 or more grams. (7, 8)

Choose mustard or mayonnaise over ketchup and BBQ sauce, or even make your own healthy condiments!

5. Nut Butters

Since peanut butter contains protein, many people are fooled into thinking it’s healthy. However, a single serving of peanut butter can contain 13 or more grams of sugar, and some almond butters are even worse, with 15 or more grams for the same serving size. (9, 10)

The good news is that you can easily make your own nut butter and completely skip the added sugars.

6. Veggie Sticks

Crunchy potato chip replacements like veggie sticks or straws seem like a healthy choice for snacking, but unfortunately, a serving of these can contain as many as 12 grams of sugar. (11)

You’re much better off making your own veggie chips right in your own kitchen, with no hard-to-pronounce ingredients. Try these Nacho Cheese Kale Chips or even beet chips!

7. Store-Bought Sauces

Whether you’re making chicken teriyaki or something with a balsamic glaze, the sauces you’re putting on top of your favorite dishes can be a major contributor of sugar. In fact, the average store-bought teriyaki sauce can contain as much as 24 grams of sugar per serving. (12) If you’re pairing that teriyaki sauce with white rice, you’re looking at a major carb overload.

Skip the store-bought stuff and make your sauces at home to cut down on the sugar.

8. Canned Fruit

Canned fruit might seem like a healthy option, but unless you specifically read labels, you could be getting canned fruit that’s loaded with extra sugars. An average serving of canned peaches contains more than 25 grams of added sugars when the same serving in fresh peaches would be 12 grams. (13, 14)

Avoid the canned stuff and reach for a piece of fresh fruit instead. Berries, kiwis, and grapefruit are some great low-sugar options.


10 Foods That Make Inflammation Worse

When it comes to staying healthy and pain-free, chronic inflammation is pretty much your enemy. It plays a role in a host of conditions, including heart disease, stroke, and diabetes, and it also contributes to sore joints&mdashthe kind that's associated with many forms of arthritis, including the osteo and rheumatoid types.

While medication (especially anti-inflammatory drugs, such as ibuprofen) can ease everyday aches, lifestyle choices matter, too. Reducing stress, getting enough sleep, and staying active all help, but changing your diet is especially crucial (see exactly what you should be eating to get off your diabetes meds for good with Rodale's The Natural Way To Beat Diabetes). To stop fanning the flames within, start loading up on whole, unprocessed foods, plenty of fresh fruits and vegetables, and spices such as garlic, ginger, and turmeric. Meanwhile, you'll want to cut way back on these 10 damaging items.

It's hard to choose a side salad in the face of French fries, but your body will thank you every time you do. While you're at it, skip the fried fish and chicken fingers. Research from the Icahn School of Medicine at Mount Sinai shows that when people cut out fried food, markers of inflammation in their body diminish, too. (Try these healthy baked fries instead.)

"Foods that are high in refined flour produce pro-inflammatory signals like cytokines," says Victoria J. Drake, PhD, manager of the micronutrient information center at the Linus Pauling Institute. And while white bread is certainly a major source of refined flour in the American diet, it's far from the only one. Most packaged snacks are loaded with it, which is why Drake and other experts urge a ditching them in favor of whole foods.

Whether your pleasure is hazelnut or French vanilla, you're probably getting more than you bargained for when you pour that creamer into your coffee. The main problem here is trans fat&mdasha known trigger of inflammation. And just because the label reads "zero grams trans fat" doesn't mean you're safe food manufacturers are allowed to say that as long as the product contains less than half a gram of trans fat per (teeny tiny) serving. "No one ever measures how much coffee creamer they are taking," says Lori Zanini, RDN, CDE, an Academy of Nutrition and Dietetics spokesperson. Always read the ingredients list "partially hydrogenated oil" is code for trans fat.

Refined flour plus tons of sugar is a surefire way to spur your body to produce those pro-inflammatory signals, according to Drake. Watch out for other pastries, like cookies and cakes, as well.

While some research suggests that a little alcohol&mdashno more than one serving a day for women&mdashmight quell inflammation a bit in some people, it's clear that any extra booze will provoke it. So either strictly adhere to the recommend cut-off or don't drink at all, says Alexandra Caspero, RD, founder of Delish Knowledge.

Often labeled with healthy-sounding but meaningless terms like "multigrain," crackers tend to be highly-processed and loaded with refined flour, sugar, and trans fat. They also often have oils, like soybean, safflower, and corn oil, that are rich in omega-6 fatty acids, which can contribute to inflammation, says Zanini.

"Some are healthy, but many are glorified dessert," says Zanini. Look for a low-sugar option with whole grains and plenty of fiber&mdashan important part of an anti-inflammatory diet, according to Caspero.

Even though saturated fat has been getting some positive press lately, there's no green light to binge on bacon. "Processed saturated fat, the kind in bacon, hot dogs, and bologna, also contributes to inflammation," says Zanini.

Be cautious when it comes to packaged foods touting health claims, like granola bars and other so-called meal replacement or nutrition bars. "A lot of granola bars have more sugar than a doughnut," says Caspero. Choose those with less than 8 g of sugar and a list of ingredients that you actually understand.

Plain yogurt is generally a dietician-approved kind of food, but when you start adding fruity flavors to the mix trouble ensues. "All yogurt has lactose, a kind of milk sugar," says Caspero. What you really want to watch out for is an excess of added sugar, which might be listed as brown rice syrup, agave, molasses, etc. "Some manufacturers use a lot of different kinds of sugar to prevent any one type of sweetener from appearing high up on the ingredients list," says Caspero. The best way to play it safe: Opt for the plain stuff and swirl in some fresh fruit.